Covid-19 : des dommages cardiovasculaires durables chez les jeunes adultes

La Covid-19 a des effets dévastateurs sur la santé et elle n’épargne personne. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les gens âgés ne sont pas les seuls à être vulnérables au Coronavirus. Les plus jeunes peuvent également souffrir des impacts de cette maladie sur le long terme. C’est ce que met en lumière un article publié par le site Live Science le 7 mai 2021.

Nos confrères ont relayé dans leurs colonnes les travaux réalisés récemment par un groupe de chercheurs américains. Ces derniers ont révélé que la Covid-19 peut être à l’origine de dommages cardiovasculaires durables chez les jeunes adultes. Leur étude a fait l’objet d’une publication dans la revue scientifique Experimental Physiology.

Photo de Fernando Zhiminaicela – Pixabay.com

Les résultats qu’ils ont obtenus sont pour le moins inquiétants. Ils suggèrent que les problèmes cardiovasculaires peuvent survenir même chez les jeunes adultes n’ayant souffert que de légers symptômes de la Covid-19.

Une étude menée à petite échelle

On sait que le SRAS-Cov-2, le virus de la Covid-19, attaque surtout les voies respiratoires. Cependant, de nombreuses études ont prouvé qu’il n’épargnait pas non plus le système cardiovasculaire. Les chercheurs qui ont mené ces nouveaux travaux ont voulu déterminer les impacts de cette maladie sur la santé des jeunes adultes.

Pour ce faire, ils ont effectué des observations sur un groupe composé de 30 jeunes adultes. La moitié d’entre eux ont été testés positifs au Coronavirus un mois avant la réalisation de cette étude. L’autre moitié était en bonne santé. Les scientifiques ont noté de grandes différences entre ces deux groupes en analysant les enregistrements par ultrasons de leurs artères.

Des différences flagrantes

On notera que les volontaires ayant été infectés par la Covid-19 n’ont pas été hospitalisés. Les chercheurs ont cependant noté une différence au niveau de leurs artères, comparées à celles des personnes du groupe n’ayant pas contracté le Coronavirus. D’après eux, elles étaient plus rigides et moins élastiques que celles des jeunes en bonne santé.

Ils ont notamment remarqué un changement au niveau de leur artère carotide, qui est en charge de transporter le sang vers le cerveau. Les chercheurs ont indiqué qu’elle a perdu 27% de sa capacité de dilatation et 22% de son élasticité. L’artère aortique a également souffert des effets de la Covid-19.

Selon eux, toutes ces modifications augmentent les risques de maladies cardiovasculaires chez les jeunes adultes.

Mots-clés Covid-19