Covid-19 : des données du laboratoire de Wuhan passées au crible par les agences de renseignement américaines

La Covid-19 est au coeur de nombreuses théories. Si la plupart des chercheurs s’accordent à dire que le virus à l’origine de la maladie nous a été transmis par un animal, d’autres pensent en revanche qu’il est aussi possible qu’il provienne du laboratoire de Wuhan.

Jusqu’ici, personne n’a encore été en mesure de retracer l’origine exacte du virus et l’enquête menée sur place par l’OMS n’a malheureusement pas répondu à toutes les questions que nous nous posons.

Un chercheur enfilant un masque protecteur
Image par leo2014 de Pixabay

La Maison Blanche souhaite cependant faire toute la lumière sur cette affaire et CNN rapporte justement que les agences de renseignement américaines ont eu accès à ce que nos confrères qualifient de “trésor de données génétiques”. Un trésor qui pourrait être la clé pour identifier enfin l’origine du virus qui paralyse le monde depuis bientôt deux ans.

Covid-19 : des origines qui font toujours débat

Si l’on en croit nos confrères, les agences de renseignement américaines auraient réussi à obtenir des données génétiques relatives aux échantillons de virus étudiés au laboratoire de Wuhan, en Chine.

CNN ne sait pas comment ces agences ont pu avoir accès à ces données, mais les sources à l’origine de la fuite pensent qu’elles pourraient potentiellement provenir d’une campagne de piratage. Les laboratoires ont en effet pour habitude de stocker certaines données dans le cloud.

Il se pourrait donc que ces données proviennent de là.

A lire aussi : La Covid-19, une question de sexe et d’âge ?

Un virus transmis par un animal, ou échappé d’un laboratoire ?

Nos confrères indiquent en revanche que la masse de données à analyser est considérable. Pour ne rien arranger, les rapports obtenus sont pour la plupart rédigés en mandarin. En conséquence, les agents chargés de l’analyse de ces données auraient pris la décision de recourir aux supercalculateurs du ministère de l’Energie.

Plusieurs chercheurs auraient également été recrutés pour renforcer l’équipe. Des chercheurs disposant d’un niveau d’habilité élevé et parlant en outre le mandarin.

Il est bien entendu encore trop tôt pour savoir si cette enquête aboutira, mais Joe Biden, de son côté, semble bien décidé à faire toute la lumière sur les origines du virus. En mai dernier, il a en effet ordonné à toutes les agences de renseignement américaines d’enquêter sur la thèse de la fuite de laboratoire.

A lire aussi : Covid-19 : les vaccins ont-ils un impact sur les règles ?

Des données étudiées par les agences de renseignement américaines

Rappelons d’ailleurs que le gouvernement chinois, de son côté, a toujours refusé de transmettre les données relatives au virus à l’OMS. Une décision qui lui a valu de nombreuses critiques et qui a aussi intensifié les frictions entre les deux puissances.

Des puissances qui semblent s’opposer de plus en plus, et ce sur tous les terrains.

Reste maintenant à savoir comment va réagir la Chine. Le gouvernement chinois risque en effet de ne pas apprécier que les Etats-Unis aient réussi à mettre la main sur des données confidentielles.

Mots-clés Covid-19