Covid-19 : l’erreur des vaccins obligatoires

Les campagnes de vaccination contre la Covid-19 ont commencé il y a quelques mois. Si certains ne rechignent pas à prendre le vaccin, d’autres se montrent très réticents. Pourtant, pour les chercheurs, la vaccination est le seul moyen de venir à bout de la pandémie. De ce fait, ils tentent de trouver des moyens d’inciter le plus de monde possible à se faire vacciner.

Récemment, une équipe de scientifiques de l’université de Constance en Allemagne a mené une étude portant sur la vaccination. Ces chercheurs ont tenté de savoir si le fait d’obliger les gens à se faire vacciner ne ferait que les rendre encore plus réticents. Les résultats qu’ils ont obtenus leur ont permis de conclure que rendre les vaccins obligatoires était une erreur.

Une personne administrant un vaccin
Crédits Pixabay

Notons qu’en Allemagne, les gens sont maintenant libres de choisir s’ils veulent se faire vacciner ou non.

Une forte résistance aux vaccins obligatoires

Les auteurs ont étudié les résultats de sondages menés sur 2653 personnes vivant en Allemagne. Ils ont été réalisés pendant la première et la deuxième vague de la pandémie. Ce faisant, les chercheurs voulaient analyser le changement de comportement de la population durant l’année 2020.

Pendant la deuxième vague qui a eu lieu entre octobre et novembre 2020 en Allemagne, le nombre de personnes infectées a connu une hausse de 15%. Les données enregistrées durant cette période montrent cependant une plus forte résistance aux vaccins obligatoires par rapport à la première vague qui a eu lieu entre avril et mai 2020.

Des participants qui font preuve de réticence

Les chercheurs ont demandé aux participants s’ils étaient plus enclins à se faire vacciner si le vaccin était obligatoire ou volontaire. Au cours de la première et de la deuxième vague, les participants ont répondu qu’il y avait plus de chance pour qu’ils se fassent vacciner s’ils n’étaient pas obligés de le faire.

D’après les auteurs de cette étude, quand les vaccins ne sont pas obligatoires, les gens finissent par le faire d’eux-mêmes en voyant leurs proches se faire vacciner. Toutefois, l’influence de leur entourage est réduite lorsque les vaccins sont obligatoires. Pour nous aider à y voir plus clair, les chercheurs ont pris l’exemple des nouvelles technologies. Quand la télévision et la machine à laver ont commencé à devenir populaires, de plus en plus de gens ont voulu s’en procurer lorsqu’ils ont vu leurs proches en acheter.

D’autre part, le fait de forcer les gens à se faire vacciner réduirait leur confiance. En effet, si le vaccin est vraiment efficace et qu’il ne représente aucun danger, pourquoi avoir besoin de le rendre obligatoire ? Pour les auteurs de cette étude, il faudrait donc laisser aux gens leur libre arbitre.

Mots-clés Covid-19