Covid-19 : et si les lamas nous aidaient à vaincre la maladie ?

La Covid-19 est apparue pour la première fois en Chine en décembre 2019. Depuis, la pandémie s’est étendue à travers le monde, laissant dans son sillage plus de 3,46 millions de victimes. Grâce à la mobilisation générale, plusieurs laboratoires ont cependant réussi à développer des vaccins. L’épidémie semble donc pouvoir être endiguée.

Si nous ne pouvons que nous féliciter de cette chance, il reste encore beaucoup à faire. Car si les vaccins permettent de nous protéger contre la maladie, ils ne peuvent pas la guérir.

Image par Schwoaze de Pixabay
Image par Schwoaze de Pixabay 

Il est donc indispensable de poursuivre les recherches afin d’élaborer un traitement et de pouvoir venir en aide aux malades. Or justement, les lamas pourraient avoir un rôle à jouer dans cette mission.

Le lama et ses incroyables anticorps

Le lama a en effet une particularité très intéressante. Il est porteur d’anticorps capables de combattre le SRAS-CoV-2, soit le virus responsable de la maladie à Covid-19. Des anticorps qui lui permettent de résister au virus original, bien sûr, mais aussi à ses variants.

Il est possible que ces quelques lignes vous rappellent quelque chose.

Ce n’est en effet pas la première fois que les anticorps des lamas intéressent les chercheurs. L’année dernière, une étude avait déjà montré qu’ils pouvaient aider à lutter contre la Covid-19 et qu’il était même possible de les utiliser pour fabriquer un traitement.

Un traitement possible pour soigner la Covid-19 ?

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs – dont l’étude est disponible à cette adresse – avaient mené des tests poussés sur Winter, une femelle lama. Ils l’avaient en effet infecté quatre années auparavant avec les virus SARS-CoV-1 et Mers et ils avaient alors réalisé que l’animal était capable de créer des anticorps pour lutter contre ce virus.

Par la suite, des chercheurs australiens avaient mené de nouveaux tests en s’appuyant cette fois sur le virus SARS-CoV-2. Tests qui leur ont permis d’identifier quatre anticorps générés par les lamas et permettant aux cellules de se protéger du virus.

Plus intéressant encore, en menant de nouvelles recherches, ils ont également découvert que ces anticorps permettaient aussi de protéger l’organisme contre les variants brésiliens et britanniques du virus.

Rien de concret pour l’instant

Cette fois, cependant, la situation est un peu différente. Des chercheurs de l’Université de Gand en Belgique ont en effet annoncé travaillé sur l’élaboration d’un médicament à base d’anticorps de lamas. Une info rapportée par le média Neozone.org.

Des recherches sont également menées aux Etats-Unis. L’Université de Pittsburg fait en effet des recherches sur un autre lama, des recherches qui leur ont permis de découvrir que ce dernier produisait des anticorps encore plus efficaces que ceux de Winter.

Reste qu’à ce stade, nous sommes encore loin d’un médicament viable. Il est donc impératif de continuer à se protéger en respectant les mesures de distanciation sociale. Et pour les personnes à risque, ou souhaitant simplement se protéger du virus, le vaccin reste la meilleure alternative. Nous avons d’ailleurs rédigé des guides pour vous aider à mieux utiliser Vite Ma Dose et Chronodose, deux outils facilitant le processus de réservation d’un rendez-vous vaccinal.

Mots-clés Covid-19