Covid-19 : et si l’on vous payait pour vous faire vacciner ?

Qu’on ne se le cache pas, l’argent est une bonne source de motivation pour nous autres Homo œconomicus. Justement, dans ce contexte tendu de crise sanitaire où le fait de se faire vacciner ou pas fait grand débat, des chercheurs sont peut-être sur une piste.

En Caroline du Nord, une étude pilote menée par des chercheurs a en effet donné des résultats pour le moins étonnants. Contre rémunération, ils ont en effet constaté une hausse dans la proportion de la motivation des gens à se faire vacciner. Pour ainsi dire, les chiffres ont carrément grimpé dans le cadre de cette étude.

vaccination-covid-19
Crédits 123RF.com

Bien évidemment, le but n’est pas de vous inciter à adhérer à telle ou telle vision des choses pour le « bien du plus grand nombre » en matière de santé publique. Seulement de vous présenter objectivement les résultats de la démarche. Sur ce, place aux conclusions de ces chercheurs.

Du cash pour vous faire vacciner ou pour vacciner une autre personne

Comme indiqué, l’étude en question a été réalisée en Caroline du Nord (États-Unis). Durant deux semaines, des cliniques ont ainsi proposé 25 $, sous forme d’une carte de crédit, à leurs patients s’ils voulaient se faire vacciner contre la Covid. De la même manière, si ces derniers amenaient d’autres gens pour le faire, ils recevaient la même rétribution.

3000 cartes de crédit ont ainsi été distribuées dans le cadre de ce programme. Et sur les deux semaines de l’étude, les cliniques en question ont vu le nombre de vaccinations grimper de 46 %. En comparaison, au niveau des cliniques de la région qui n’ont pas eu recours à cette méthode, les chiffres ont diminué de 10 %.

Une source de motivation pour ceux et celles qui hésitent encore ?

D’après les chercheurs, 41 % des personnes vaccinées dans le cadre de cette étude pilote ont affirmé que la somme promise a été leur principale motivation. Un résultat constaté particulièrement chez les patients les plus pauvres. D’ailleurs, 10 % des gens ont indiqué qu’ils n’auraient jamais pensé à se faire vacciner si ces 25 dollars n’étaient pas en jeu.

Pour ces chercheurs, l’argent peut ainsi devenir une raison suffisante pour inciter les gens à se faire vacciner, surtout chez les plus démunis. Et éventuellement chez les jeunes qui y voient une occasion de facilement se faire de l’argent. La question reste malgré tout sans réponse pour ce qui est des autres catégories de la population.

Face à de tels résultats, l’on ne sait pas si la même démarche va porter ses fruits dans d’autres États, tempèrent les chercheurs. Malgré tout, c’est peut-être une piste pour une stratégie vaccinale. Surtout dans les pays qui font encore face à un fort scepticisme envers les vaccins.