Covid-19 : aux Etats-Unis, il faudra faire une croix sur les fêtes de Noël et du Nouvel An pour éviter une catastrophe

Les États-Unis restent jusqu’à maintenant le pays le plus touché par la pandémie de COVID-19 avec plus de 14 108 0000 cas d’infections signalés pour près de 277 000 victimes.

Et les fêtes de Noël et du Nouvel An qui approchent, la situation risque d’empirer si les mesures nécessaires ne sont pas prises. En effet, afin d’éviter une catastrophe, le Dr Fauci invite les Américains à faire une croix sur les prochaines festivités.

Un homme portant un masque

Crédits Pixabay

Il faut déjà savoir qu’avec les récentes célébrations de Thanksgiving, les répercussions sur la situation sanitaire outre-Atlantique sont à prévoir. Justement, malgré les avertissements de l’épidémiologiste en chef et du CDC, des millions d’Américains n’en ont fait qu’à leur tête. Un scénario que les autorités sanitaires n’aimeraient pas voir se reproduire.

Une vague de COVID-19 sans précédent est à prévoir avec les fêtes de Noël et du Nouvel An

Comme le souligne le Dr Fauci, durant ces périodes, toutes les conditions, en particulier le froid et la promiscuité, favorisent la transmission du virus. De ce fait, il est primordial de faire très attention. Sans restriction, les festivités de Noël et du Nouvel An feront bondir les infections au virus à niveau sans précédent.

Précisons qu’à l’heure actuelle, les États-Unis enregistrent plus de 100 000 nouvelles infections et plus de 1 000 décès par jour, ce qui est sidérant. Et après les fêtes de Thanksgiving, les experts de la santé s’attendent déjà à ce que ces chiffres grimpent très prochainement.

D’ailleurs, le Dr Fauci suggère que ce sera le cas d’ici deux à trois semaines, le temps d’incubation nécessaire au virus.

Pour que le scénario des fêtes de Thanskgiving ne se reproduise pas

Le pire reste donc à venir si les Américains persistent à vouloir célébrer Noël et le Nouvel An comme en temps normal. En effet, avant les fêtes de Thanksgiving, le spécialiste en épidémiologie avait déjà prévenu les Américains pour qu’ils fassent attention.

Mais même si beaucoup d’entre eux ont suivi ses conseils, 9 millions d’Américains n’en ont fait qu’à leur tête et ont tout de même voyagé durant le week-end.

Si le scénario se reproduit pour les fêtes de fin d’année, une catastrophe sera à prévoir.