Covid-19 : d’après une IA, 96 % des cas de pneumonie nécessiteront des soins intensifs

Les nouvelles technologies tiennent une place importante dans la lutte contre le Covid-19. Depuis le début de la pandémie, des chercheurs ont mis à profit de nombreux outils technologiques pour lutter efficacement contre le Coronavirus. Dans une étude qui a fait l’objet d’une pré-impression dans la revue Medical Image Analysis, un groupe de chercheurs préconisent l’utilisation d’une IA pour déterminer les cas de pneumonie dus au Covid-19 qui doivent être admis en soins intensifs.

Depuis le début de la pandémie, les services de santé du monde entier sont débordés. Les médecins se trouvent dans l’obligation de choisir entre les patients qui doivent être priorisés au sein des hôpitaux. Cette IA les aidera dans leur choix.

Crédits Pixabay

D’après les résultats de cette étude, cet outil est capable d’identifier 96% des cas de pneumonie qui nécessitent des soins intensifs. Il faut savoir que ce type de patients peut souffrir de graves séquelles et s’expose même, dans certains cas, à la mort.

Un algorithme qui change la donne

Il existe actuellement des méthodes de machine learning qui se base sur l’analyse des scanners thoraciques pour prédire quel patient aura besoin d’un lit d’hôpital. Ces algorithmes sont entraînés pour chercher des anomalies au niveau des poumons et peuvent détecter des cas de pneumonie liés au Covid-19 dans 90% des cas. Néanmoins, cette méthode présente des lacunes. En effet, elle ne permet pas d’évaluer le niveau de gravité de ces cas et d’identifier les malades les plus vulnérables.

C’est là qu’intervient cette nouvelle IA. Elle se base sur des algorithmes qui combinent l’analyse des scanners thoraciques à des données non imagées, tels que les signes vitaux, le flux sanguin ou encore les informations démographiques. Pour les chercheurs, c’est le meilleur moyen de savoir si une personne a besoin de soins intensifs.

A lire aussi : On a peut-être découvert un nouveau symptôme de la Covid-19

Une IA capable de prédire le risque de mortalité ?

Pingkun Yan, un ingénieur du Rensselaer Polytechnic Institute, croit au « pouvoir » de cette IA.

« Elle nous permet d’analyser une grande quantité de données et d’extraire des éléments qui ne sont pas évidents à l’œil humain », a-t-il expliqué.

Cet outil a étudié les données de santé de 295 patients du Covid-19 qui ont été hospitalisés aux Etats-Unis, en Iran ou en Italie. Il a été capable de prédire 96% des cas qui requièrent une admission aux soins intensifs.

A lire aussi : Les personnes du groupe 0 moins exposées à la Covid-19

Les chercheurs estiment que l’utilisation de cette IA ne devrait pas se cantonner au cas de Covid-19. Selon eux, elle pourrait aussi prédire le risque de mortalité des personnes souffrant d’autres maladies pulmonaires.

Mots-clés Covid-19santé