Covid-19 : la Chine expérimenterait un vaccin depuis le mois de juillet

À l’heure actuelle, la plupart des vaccins développés contre le Covid-19 sont encore dans leur phase d’essais cliniques. C’est donc avec surprise qu’on apprend que la Chine expérimenterait déjà un vaccin depuis le mois de juillet 2020 sur des personnes à risque.

Cette information a été confirmée par Zheng Zhongei, chef du centre scientifique et technologique de la Commission nationale de la santé. Il a indiqué que le gouvernement chinois avait donné son feu vert pour « l’utilisation d’urgence » de ce vaccin.

Crédits Pixabay

Pour le moment, on ignore le nombre de personnes qui ont reçu ce traitement.

Un vaccin développé par Sinopharm

D’après le site Live Science, ce vaccin a été développé par le groupe pharmaceutique Sinopharm, basé à Beijing. Celui-ci a annoncé récemment que deux doses de ce traitement coûteraient environ 145 dollars. Les autorités sanitaires chinoises ont autorisé l’utilisation de ce vaccin le 22 juillet 2020.

Les sources ont indiqué que ce traitement était injecté aux personnes qui sont le plus susceptibles de contracter le virus, en raison de leur profession. On citera notamment le personnel médical, les employés des transports, les fonctionnaires ou encore les personnes travaillant au sein des marchés alimentaires.

À lire aussi : Le vaccin de Novavax contre le Covid-19 va entrer dans sa seconde phase

Un vaccin qui sera testé à plus grande échelle dans les mois à venir

Zheng Zhongei a déclaré que l’expérimentation de ce vaccin était très bien encadrée :

« Nous avons élaboré une série de plans comprenant des formulaires de consentement médical, des plans de surveillance des effets secondaires, des plans de sauvetage, des plans de compensation, afin de s’assurer que l’utilisation d’urgence est bien réglementée et contrôlée. »

Il a poursuivi en expliquant que le vaccin sera testé à plus grande échelle dans les mois à venir, en vue d’endiguer une nouvelle hausse des cas de Covid-19 en automne et en hiver. D’après les sources, les prochains à tester ce vaccin seront les personnes qui sont souvent amenées à voyager à l’étranger pour leur travail.

Pour rappel, la Chine a déjà validé un autre vaccin développé en partie par la société chinoise CanSino Biologics. Ce traitement se trouve encore dans sa phase d’essais cliniques. Depuis le mois de juin 2020, il est testé sur le personnel militaire. Il est à noter que jusqu’à maintenant, aucun vaccin n’a encore complété la phase 3 des essais cliniques.

À lire aussi : La Russie annonce le premier vaccin contre le Covid-19