COVID-19 : la géolocalisation des centres de test est désormais possible sur Apple Maps

L’implication des entreprises technologiques dans la lutte contre le coronavirus n’est plus à démontrer. Apple en apporte une nouvelle preuve en autorisant aux États-Unis, la géolocalisation dans son application mobile Apple Maps, des centres de test du COVID-19. La marque va même plus loin en envisageant d’apporter sa technologie sur la scène internationale.

Cette annonce fait suite au lancement par Apple d’un portail internet qui permet aux prestataires de soin de santé d’enregistrer les informations les concernant. Ces informations, une fois validées, seront alors affichées directement dans son application Apple Maps.

Apple Maps aussi sur OS X ?

D’après la marque à la pomme, Apple Maps sera capable d’afficher la localisation des centres de test situés dans 50 États américains ainsi qu’à Porto Rico via TechCrunch.

La liste des centres de test à portée de doigts

Le portail internet censé récupérer les données concernant les prestataires de soins a été lancé officiellement la semaine du 20 avril dernier.

Ce portail devra permettre aux hôpitaux, aux fournisseurs de soins de santé et aux organisations concernées, d’enregistrer les informations utiles sur leur situation géographique et leur activité.

Les centres de test apparaitront alors dans Apple Maps à travers une icône médicale rouge. En sélectionnant l’icône, l’utilisateur accédera à des informations telles que les heures d’ouverture, l’adresse, les contacts (téléphone et site web), le type du centre (laboratoire, hôpital, etc.) ou la nature du site (parking, immeuble, etc.). D’autres informations plus spécifiques comme la nécessité d’une ordonnance médicale ou d’une prise de rendez-vous seront également disponibles.

Front commun contre le virus

Apple n’est pas la seule entreprise à proposer ce genre de service. Le 17 avril dernier, Google Maps a commencé à répertorier les centres de test aux États-Unis. Cependant, il n’intègre pas encore les États du Maine, du New Jersey, de l’Oklahoma, de l’Oregon et de la Pennsylvanie. De plus, il s’avère que l’application n’est pas encore tout à fait au point, car une recherche sur l’Arizona dans Maps ne donne aucun résultat contrairement à une recherche dans Google.

Le 27 avril 2020, Apple et Google ont annoncé un partenariat pour créer une API qui permettra de suivre l’évolution du COVID-19 via les applications des fournisseurs de soins de santé. La première version de cet outil sera disponible dès mai 2020 sur iOS et Android. De son côté, Apple a également annoncé qu’il mettra à jour son site sur les tendances de mobilité en intégrant les villes de Las Vegas, Nouvelle-Orléans, Portland, Salt Lake City et San Diego.