Covid-19 : le cap des 10 millions de cas franchi

Le nombre de personnes atteintes par le Coronavirus dans le monde vient de dépasser les dix millions. Plus de deux millions et demi d’entre elles, soit vingt-cinq pour cent, sont des Américains. Ces dernières semaines, les États-Unis comptent plus de cas confirmés que tout autre pays du monde.

Les zones les plus peuplées, comme le Texas, la Floride et l’Arizona, sont devenues les épicentres de cette pandémie.

Un homme portant un masque

Crédits Pixabay

Depuis son apparition, le Covid-19 a tué près d’un demi-million de personnes à travers le monde. Aux États-Unis, 125 630 personnes sont mortes à cause du COVID-19, soit environ le quart du total mondial. Ce chiffre a été obtenu à partir des données analysées par des chercheurs de l’université Johns Hopkins. Après les États-Unis, le Brésil est le deuxième pays le plus touché.

Par contre, la Chine n’a signalé que 84 745 cas alors que c’est le berceau de la maladie. Notons, par contre, que les citoyens chinois ont été soumis à des mesures de confinement strictes imposées par le gouvernement durant des mois.

Une nécessité de prendre des mesures plus strictes ?

Le Texas a établi un record d’hospitalisations liées au Coronavirus, pendant seize jours consécutifs. Environ 5 500 patients sont actuellement traités dans les hôpitaux du Texas, tandis qu’un record de 2 577 a été enregistré en Arizona.

Si l’on en croit les affirmations du chirurgien américain Jérôme Adams, l’ouverture prématurée de certaines entreprises aurait contribué à ces pics.

La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a réclamé un décret présidentiel sur le port de masque à l’échelle nationale. La démocrate californienne a recommandé au gouvernement de prendre des mesures beaucoup plus strictes et appropriées.

À lire aussi : Le Cannabis serait utile dans la lutte contre le Covid-19

À cause de l’atténuation des mesures barrières ?

Malgré l’augmentation du nombre de cas, certaines résistances persistent à l’égard des mesures établies. Par exemple, les experts affirment que le port de masque est essentiel pour atténuer la propagation du virus au sein de la communauté. Pourtant, Ron DeSantis, le Gouverneur de Floride, a refusé de le rendre obligatoire.

Les républicains, tout comme Donald Trump, sembleraient avoir politisé la gestion de la crise sanitaire. Le président a d’ailleurs déclaré que l’augmentation significative du nombre de personnes atteintes est le résultat de nombreux tests. À présent, il souhaite limiter ces derniers.

Tous les États américains ont assoupli les mesures depuis le mois de mai. Ce serait la raison pour laquelle, vendredi dernier, les États-Unis ont battu leur record du plus grand nombre de cas signalés en une seule journée. Ils ont dépassé, pour la première fois, les quarante mille.

À lire aussi : Voilà pourquoi le covid-19 provoque parfois la disparition de l’odorat et du goût