COVID-19 : Le CNC autorise temporairement la sortie en streaming de films destinés au cinéma

Le cinéma français va très mal. Les cinémas sont fermés depuis plusieurs mois face à la pandémie de COVID-19 et les films sans cesse repoussés. Certains auront fait des choix polémiques, comme Disney en diffusant directement Mulan sur Disney+ ou encore la Warner avec la sortie simultanée de ses films sur HBO Max et au cinéma (aux USA). Car pour les distributeurs, il s’agit désormais de trouver la meilleure solution pour rentabiliser un film sans cesse repoussé. En France, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) a pris une décision inédite : autoriser la diffusion, en streaming, de films destinés au cinéma. De quoi permettre aux distributeurs de limiter la casse grâce au dématérialisé, en plein confinement.

Dans un communiqué, le CNC évoque cette décision qui se veut exceptionnelle.

Un écran de téléviseur avec le logo Netflix

Photo de Mollie Sivaram. Crédits Unsplash

C’est uniquement la pandémie qui justifie cette nouvelle possibilité qui devrait être levée pour sûr à la fin de la crise sanitaire.

Les films destinés aux salles obscures atterriront directement chez nous

Les cinémas sont fermés depuis plusieurs mois et le chef de l’Etat pense qu’une réouverture est envisageable pour la mi-mai. Une lueur d’espoir pour les exploitants en difficulté comme les distributeurs. Beaucoup parlent d’un gros bouchon du côté des sorties à la fin de la pandémie. Prenant ce risque en compte et les pertes financières pour les distributeurs, le CNC autorise la diffusion, en streaming, de films destinés au cinéma.

Cela veut donc dire une disponibilité en streaming, comme Netflix ou Disney+, ou encore VOD, avec Rakuten TV, Orange, Canal VOD… Les distributeurs auront donc le choix entre location ou intégration dans un catalogue illimité.

Dans un communiqué, Dominique Boutonnat, président du CNC, explique plus précisément les raisons de cette nouvelle règle temporaire.

Il serait préjudiciable à la fois pour le public et pour nos créateurs qu’en raison d’un trop grand nombre de films disponibles, les grosses productions notamment américaines privent d’exposition les œuvres plus diversifiées. Il est fondamental que chaque œuvre puisse rencontrer son public.

Vous l’aurez compris, le but est principalement de penser aux acteurs français de l’industrie cinématographique. Un cinéma bien moins colossal que le Septième art américain qui inonde nos écrans, avec des centaines de millions de dollars pour le budget d’un blockbuster et des studios très puissants.

Mots-clés streaming