Covid-19 : le vaccin de Pfizer serait finalement efficace à 95 %

Le 9 novembre 2020, le géant américain Pfizer et le laboratoire allemand BioNTech ont annoncé au monde entier que leur vaccin contre la Covid-19 était efficace à 90%. Aujourd’hui, on apprend qu’il serait même plus efficace qu’on ne le pensait.

Dans un communiqué publié le mercredi 18 novembre 2020, Pfizer et BioNTech ont fait savoir que le « BNT162b2 est efficace à 95% contre la Covid-19, à partir de 28 jours après la première dose. » On peut dire que la course au vaccin bat son plein. Peu de temps avant cette annonce, l’entreprise de biotechnologie Moderna a rapporté une efficacité de 94,5% de son vaccin.

crédits pixabay

Pfizer prévoit de soumettre une demande d’autorisation de commercialisation pour son vaccin « d’ici quelques jours » auprès de l’Agence américaine des médicaments (FDA).

Une efficacité prouvée

Cette annonce fait suite à la publication des résultats de la dernière phase des essais cliniques. 43 661 volontaires ont participé à cette étape. Une partie d’entre eux a reçu un placebo. La deuxième partie a reçu le vaccin. Depuis le début de ces essais cliniques, 41 000 personnes se sont vu injecter les deux doses nécessaires du vaccin.

Les résultats publiés par Pfizer et BioNTech révèlent que dans les deux groupes qui ont participé à ces tests, 170 ont contracté la Covid-19. 162 d’entre eux ont reçu le placebo et 8 le BNT162b2. Dans le groupe des personnes ayant reçu le placebo, on dénombre 9 cas graves contre un seul dans celui qui s’est fait injecter le vaccin.

« Aucun problème d’innocuité »

Les résultats de ces essais cliniques sont d’autant plus prometteurs que les chercheurs n’ont noté « aucun problème d’innocuité sérieux lié au candidat-vaccin. » D’après eux, des effets secondaires sont apparus chez plus de 2% des volontaires. Ils évoquent notamment des maux de tête et de la fatigue.

Ce rapport révèle aussi que ce vaccin aurait une efficacité de 94% chez les personnes âgées de plus de 65 ans, qui font partie de la population vulnérable. Ces résultats, combinés aux déclarations du CEO de BioNTech Uğur Şahin qui avait affirmé que ce vaccin mettrait fin à la pandémie, sont plus qu’encourageants.

Si Pfizer et BioNTech obtiennent l’autorisation de commercialisation de la FDA, ce vaccin pourrait commencer à entrer en circulation dès le mois de décembre 2020.

Mots-clés Covid-19