Covid-19 : le variant Delta a tout changé selon le CDC

Depuis quelques mois, le monde entier tremble face à la menace du variant Delta. Cette nouvelle souche du virus a été détectée pour la première fois en Inde en décembre 2020. Depuis, elle inquiète beaucoup les scientifiques. La propagation du variant Delta s’est faite très rapidement. Aujourd’hui, on estime qu’il est présent dans 74 pays.

Récemment, des chercheurs du Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont réalisé une nouvelle étude concernant le variant Delta. Les résultats qu’ils ont obtenus suggèrent que le variant Delta pourrait devenir aussi contagieux que la varicelle. Ils ont ajouté que cette nouvelle souche pourrait causer des formes plus graves de la maladie.

Un virus étudié au microscope
Crédits Pixabay

Pour limiter la propagation de ce virus, les chercheurs rappellent qu’il est indispensable de porter le masque. Et cela s’applique aussi aux personnes qui ont déjà été vaccinées.

A lire aussi : Covid-19 : on pense savoir pourquoi le variant Delta est aussi contagieux

Le port de masque est essentiel

Selon les auteurs de cette étude, « la guerre a changé. » Ils ont déclaré qu’au vu du niveau de vaccination aux États-Unis, le variant Delta continuera de se propager si on n’insiste pas sur l’application des mesures déjà existantes. Les chercheurs ont notamment insisté sur le port de masque.

« Compte tenu de la transmissibilité plus élevée et de la couverture vaccinale actuelle, le port de masque universel est essentiel pour réduire la transmission du variant Delta », lit-on.

Les chercheurs du CDC ont déclaré que les personnes ne devaient pas être dispensées du port de masque, surtout dans les endroits publics.

A lire aussi : Covid-19 : allez-vous avoir besoin d’une troisième dose pour vous protéger du variant Delta ?

Un virus « hautement contagieux »

Les auteurs ont tenu à rappeler que le variant Delta était « hautement contagieux. » Cette nouvelle souche serait « plus sévère. » D’autre part, ils ont indiqué que les personnes infectées par le variant Delta portent une charge virale plus élevée.

Une étude préliminaire a révélé que la quantité de particules virales transportées par les malades infectées par le variant Delta est plus de 1000 fois supérieures à celle des personnes ayant contracté le virus original. Des données obtenues en Angleterre, en Écosse et au Canada suggèrent que le vaccin Pfizer permettrait d’éviter 96% des hospitalisations dues au variant Delta.

Rappelons que les symptômes de ce virus se traduisent souvent par un mal de tête, un mal de gorge, un nez qui coule et une fièvre. Dans les cas les plus graves, il peut aussi déclencher d’importants problèmes respiratoires, ou même des brouillards cérébraux. Les réponses immunitaires sont très différentes d’un patient à l’autre, mais la Covid-19 reste une maladie meurtrière, une maladie qui a provoqué la mort de plus de 4 millions de personnes dans le monde.

Mots-clés Covid-19