COVID-19 : le virus se transmet plus rapidement selon le CDC

Le centre épidémiologique américain ou CDC vient de publier de nouvelles estimations concernant la possible évolution du Covid-19 dans les prochains mois. Selon ces chiffres, une plus grande proportion des personnes infectées par le coronavirus seraient des porteurs sans symptômes. De plus, il existe dorénavant 75 % de chance qu’un individu ayant été en contact avec une personne infectée asymptomatique soit également porteur du virus.

À la date du 20 juillet 2020, le bilan mondial du coronavirus a dépassé les 14 millions d’infectés et 600 000 morts. Les États-Unis étant le pays le plus touché au monde avec plus de 3,8 millions de porteurs du virus depuis le début de la pandémie et pas moins de 140 000 décès. Il est suivi dans le classement par le Brésil, l’Inde et la Russie.

Crédits Pixabay

Ainsi, selon les nouvelles données collectées par le CDC, la meilleure estimation actuelle du taux de personnes infectées par le Coronavirus atteint les 40 % contre 35 % vers fin mai. Ces prévisions indiquent également un taux de mortalité global de 0,65 %.

L’importance des nouvelles données

Face à l’accroissement effréné du nombre d’infections dans le Sud et l’Est américain, des organisations sanitaires de pointe comme le CDC ou l’OMS ne cessent de fournir des informations à jour concernant l’évolution de la transmission du virus.

Les nouvelles données recueillies par le CDC ont donc été rapidement transmises à l’OMS pour alerter tous les pays membres.

Ces données ont été transmises à l’organisation mondiale quelque temps après que plus de 200 scientifiques se soient donné la main pour faire parvenir une lettre ouverte à l’agence. Cette lettre invitait l’OMS à mettre à jour les recommandations concernant la transmission du coronavirus par les aérosols. Autrement dit, à travers des gouttelettes fines en suspension à plusieurs mètres du sol.

La simple respiration d’un porteur asymptomatique pourrait donc contaminer tous les individus à proximité. Il est dès lors clair que les différentes précautions pour ne pas contracter la maladie devront être révisées, notamment celle relative à la distanciation physique qui est désormais établie à presque 2 mètres.

À lire aussi : Covid-19, des résultats prometteurs pour un vaccin de Moderna

Les enfants, potentiels porteurs asymptomatiques

Face à ces nouvelles révélations et contrairement à l’idée du président américain de rouvrir les écoles au mois de septembre 2020, les chercheurs du CDC conseillent de ne pas exposer les enfants au virus.

Ces derniers sont, en effet, bien immunisés contre la maladie, mais pourraient devenir des vecteurs de transmission sains. Ce qui représente un grand danger pour les personnes à risques.

Toutefois comme Jerome Adams, chirurgien général, rapporte à Business Insider : le pays pourrait venir à bout du coronavirus en quelques semaines si « chacun faisait sa part des choses… portait des masques, respectait une distanciation sociale d’au moins 2 mètres, appliquait les mesures qui ont été prouvées efficaces ».

À lire aussi : Voilà pourquoi le Covid-19 n’a pas pu être créé en laboratoire