Covid-19 : les salles de cinéma françaises pourraient rouvrir le 17 mai prochain

A priori pas les plus en vue pour figurer dans la liste des établissements appelés à rouvrir leurs portes à la mi-mai, les salles de cinéma de l’Hexagone pourraient finalement être autorisées à accueillir de nouveau du monde dans un peu moins d’un mois. La ministre de la culture aurait ainsi obtenu gain de cause lors d’une réunion à huis clos.

Dans une poignée de jours, cela fera six mois que les salles de cinéma françaises sont fermées suite aux mesures sanitaires mises en place pour freiner au mieux l’épidémie de Covid-19 sur le territoire métropolitain français. Le temps apparaît forcément long pour les exploitants et tous les autres métiers liés à l’industrie, mais une lueur semble se rapprocher de jour en jour.

Crédits Pixabay

On sait ainsi que le gouvernement prévoit un déconfinement progressif des points de culture à partir de la mi-mai, 2021 si vous redoutiez une entourloupe à ce niveau. Le Canard Enchaîné se fait l’écho (merci AlloCiné) de fuites émanant d’une réunion tenue à huis clos le jeudi 15 avril dernier au sujet de la réouverture de ces lieux.

La ministre de la Culture aurait obtenu la réouverture des salles de cinéma pour le 17 mai 2021

À la base, le président de la République Emmanuel Macron projetait de rouvrir les terrasses des bistrots et des restaurants ainsi que les musées et les monuments historiques. Les salles de cinéma n’étaient donc pas considérées par cette première levée de restrictions.

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot, qui était présente à cette réunion, aurait alors plaidé en faveur de la réouverture des lieux culturels sans distinction. Les salles de théâtre et de cinéma rejoindraient par conséquent la liste des établissements qui pourront de nouveau accueillir du public à compter du lundi 17 mai prochain.

Bien entendu, ces réouvertures ne pourront être opérées que si la situation sanitaire continue de progresser dans le bon sens. Aux dernières nouvelles, on parle de contaminations en baisse depuis plusieurs jours même si le nombre de cas déclarés demeure élevé.

Si, d’ici le 17 mai, ces diminutions se poursuivaient, les salles de cinéma seraient à même d’être remplies à 35% de leur capacité d’accueil dans un premier temps. Et toujours en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, ce pourcentage pourrait grimper à 65% trois semaines plus tard.

Mots-clés Covid-19