Covid-19 : les salles de cinéma françaises rouvriront le 22 juin 2020

C’est le lundi 22 juin prochain, après quasiment trois mois de fermeture, que les salles de cinéma vont de nouveau accueillir du monde en France. Des salles qui ne pourront toutefois être remplies qu’à 50% de leurs capacités.

Les séances françaises du 22 juin 2020 ne pourront pas être vécues comme les autres, et ce d’une manière générale. Elles signeront ainsi la reprise de l’activité des salles de cinéma, fermées il y a environ trois mois pour cause de pandémie de Covid-19.

Crédits Pixabay

Comme d’autres secteurs, le redémarrage se fera en douceur. Les salles ne pourront ainsi être remplies qu’à 50% de leurs capacités. Variety souligne que les mesures de sécurité se veulent plus strictes encore du côté de l’Allemagne, la Norvège ou encore la République Tchèque, où les salles ont actuellement des limites de 50-100 spectateurs.

Le 22 juin, les salles de cinéma françaises ne pourront être remplies qu’à 50%

Notons toutefois, pour l’exemple de la Norvège, que contrairement aux “gros” exploitants français qui ont obtenu un préavis d’un mois pour préparer la réouverture des salles, les plus grandes salles ont obtenu l’autorisation de rouvrir au dernier moment. Les mesures sanitaires décidées ont alors été prises dans l’urgence.

Pour en revenir à la situation en France, il conviendra de laisser un siège vide entre chaque spectateur. Les groupes de personnes ne vivant pas ensemble auront néanmoins la possibilité de s’asseoir ensemble.

Le PDG de la société éMK2 a confirmé la projection de longs-métrages basés sur la problématique #BlackLivesMatter, incluant Free Angela, I Am Not Your Negro, BlacKkKlansman, Kings et Just Mercy. Dans un cadre plus léger, Les Minions sera également au programme.

La comédie française 10 jours sans maman, réalisée par Ludovic Bernard et co-produite par Dominique Farrugia, connaîtra également une nouvelle exploitation. Initialement sortie le 19 février dernier au cinéma, elle avait démarré avec un peu plus de 500 000 spectateurs pour finir avec 1,1 million de personnes au compteur.

Mais mercredi prochain, comme probablement les suivants et ce pendant encore quelque temps, l’essentiel ne devrait pas se situer dans la performance de telle ou telle œuvre. Ce qui ne devrait toutefois pas empêcher d’en parler au moins un peu, remarquez.

Mots-clés CoronavirusFrance