Covid-19 : mauvaise nouvelle pour ceux qui ont perdu leur odorat

Les effets de la Covid-19 sur la santé sont nombreux. Si certains d’entre eux disparaissent au bout de quelques semaines, d’autres persistent sur de plus longues périodes. Des personnes ayant contracté le Coronavirus continuent par exemple de souffrir des symptômes de la maladie des mois après leur guérison.

Récemment, des chercheurs du CHU de Strasbourg se sont penchés sur l’un des symptômes les plus répandus parmi ceux qui ont souffert de la Covid-19, à savoir la perte d’odorat. Ce trouble également connu sous le nom d’anosmie se traduit par une perte partielle ou totale de l’odorat. Leur étude publiée sur la revue scientifique JAMA Netword suggère qu’il faudrait jusqu’à un an à certains patients pour retrouver entièrement leur sens.

Un homme en train de se faire tester pour la Covid-19
Crédits Pixabay

Cela dépend bien entendu des cas. En effet, cette étude révèle également que certains individus récupèrent leur odorat au bout de six mois.

Une étude menée sur 97 patients

L’équipe qui a réalisé cette étude a analysé les cas de 97 patients. 51 d’entre eux ont passé des tests olfactifs dits « subjectifs et objectifs. »

D’après les chercheurs, cela signifie qu’ils ont fait l’objet d’un sondage portant sur leur perception de leur odorat. Ils ont ensuite été testés pour corroborer leurs réponses.

Ces 51 patients ont été soumis à un sondage tous les 4 mois. À chaque fois, ils devaient évaluer l’intensité de leur odorat. Au bout des quatre premiers mois, 45% d’entre eux ont dit avoir retrouvé toutes leurs capacités olfactives. 53% n’ont récupéré que partiellement leur odorat. Les 2% restants n’ont observé aucun changement.

A lire aussi : Covid)19, les personnes décédées aux Etats-Unis ces dernières semaines avaient toutes une chose en commun

Patience est de mise

Après 8 mois, sur les 51 patients, 96% ont totalement guéri de leur anosmie. Seulement 4% ont continué à voir leur odorat décliner. Pour les chercheurs, ces résultats montrent qu’il faudrait en moyenne un an à une personne ayant perdu son odorat à cause de la Covid-19 pour le récupérer.

Bien que cela paraisse long, les experts se disent optimistes. En effet, cela laisse un espoir aux patients qui s’inquiètent de ne jamais retrouver le sens de l’odorat.

« C’est une excellente nouvelle et on espère que cela va aider les patients concernés. Notre activité clinique nous a amenés à côtoyer de nombreux patients anosmiques et l’on sait à quel point cela peut être angoissant de se retrouver privé d’un sens du jour au lendemain », déclare Aïna Venkatasamy, médecin à l’Institut hospitalo-universitaire de Strasbourg.

Les patients atteints d’anosmie devront donc s’armer de patience.

Mots-clés Covid-19