Covid-19 : on en sait un peu plus sur la perte du goût et de l’odorat

En dehors des symptômes fréquents du Covid-19 comme la toux sèche, la fièvre ou encore la fatigue, certains patients sont victimes d’une perte ou d’un changement de la perception du goût et de l’odorat. Il est à noter que la perte de l’odorat et du goût peut prêter à confusion, car elle s’observe également chez ceux qui sont atteints d’une simple grippe.

Pour clarifier les choses, une équipe de chercheurs dirigés par Carl Chilpott, professeur au sein de la Norwich Medical School de l’université d’East Anglia, a mené une étude qui explique l’origine de ce symptôme dans les cas de Covid-19. Chez les personnes atteintes de grippe, la perte de l’odorat et du goût est causée par un encombrement nasal.

Une femme portant un masque pour se protéger du coronavirus

Photo de Juraj Varga. Crédits Pixabay

Pour celles qui souffrent du Coronavirus, c’est l’un des impacts du virus sur le système nerveux.

Des symptômes plus sévères chez les malades du Covid-19

Les chercheurs ont fait participer 10 patients infectés par le Covid-19, 10 sujets atteints d’une grippe et 10 autres personnes en bonne santé à cette étude. Ces participants ont dû renifler 12 odeurs différentes auxquelles ils sont confrontés au quotidien. Ensuite, ils ont dû faire correspondre ces odeurs avec les propositions des chercheurs.

À l’issue de ce test, les scientifiques ont conclu que la perte du goût et de l’odorat était « plus profonde » chez les personnes atteintes du Covid-19. Ces dernières étaient également incapables de faire la différence entre les saveurs sucrées et aigres. Les personnes qui souffraient d’une simple grippe, quant à elles, n’avaient pas eu autant de mal à identifier les saveurs et les odeurs.

Une recherche qui facilitera la détection du Covid-19

« Il y a un ensemble de facteurs qui expliquent la perte de l’odorat et du goût chez les patients du Covid-19, comparé à ceux qui ont une mauvaise grippe. Cela signifie que les tests basés sur l’odorat et le goût peuvent être utilisés pour faire la différence entre le Covid-19 et un simple rhume ou une grippe », a conclu Carl Philpott.

Cette étude offre de nouveaux éléments de preuves sur l’impact du Coronavirus sur le système nerveux. D’après les chercheurs, 34 à 98% des patients hospitalisés à cause du Covid-19 présentent une perte d’odorat et de goût.

Si certains malades retrouvent l’odorat et le goût après environ 30 jours, d’autres n’ont pas cette chance et doivent vivre sans ces sens jusqu’à la fin de leur jour.