Covid-19 : Pfizer et Moderna vont augmenter le prix des vaccins en Europe

Les prix des vaccins des laboratoires Pfizer et Moderna vont connaître une hausse en Europe. Cette nouvelle nous vient du site Financial Times. D’après nos confrères, cette hausse des prix survient après que Pfizer et Moderna aient renégocié leur contrat avec la Commission européenne.

La publication de cette information n’est pas vraiment surprenante. En effet, en avril 2021, le Premier ministre bulgare a fait savoir que le laboratoire Pfizer comptait faire payer plus les pays européens. Le Financial Times a pu mettre la main sur les nouveaux prix des vaccins Pfizer et Moderna.

Une infirmière tenant le flacon d'un vaccin anti Covid-19
Crédits Pixabay

Le prix du vaccin Pfizer est passé de 15,50 € à 19,50 €. Le vaccin Moderna sera, quant à lui, vendu à 21,50 €. Avant cette hausse des prix, il était proposé à 19 €. Notons que les prix des vaccins devaient normalement rester confidentiels.

A lire aussi : Covid-19 : des données du laboratoire de Wuhan passées au crible par les agences de renseignement américaines

« Des contrats plus exigeants »

Mais qu’est-ce qui motive cette hausse des prix ? Le 2 août 2021, Clément Beaune, le secrétaire d’État français aux Affaires européennes, a répondu à cette question. Selon lui, les nouveaux contrats sont « plus exigeants. » De ce fait, il estime que c’est normal que ce soit « un peu plus cher » pour tous les acheteurs.

Les représentants de l’Union européenne ont tenu à souligner que les doses qui font l’objet d’une hausse des prix ne sont pas les mêmes que ceux de la première génération de vaccin.

« Les doses de vaccin que l’UE est en train de négocier, ce ne sont pas les mêmes que la première génération de vaccin. On les adapte aux variants. On demande aussi que l’essentiel de la production soit sur le territoire européen. Et avec des calendriers de livraison plus précis », expliquent-ils.

A lire aussi : Covid-19 : les vaccins ont-ils un impact sur les règles ?

Une hausse des prix justifiée

Si on se fie aux déclarations de Pfizer, cette hausse des prix est justifiée.

« La fixation du prix du vaccin intègre l’ensemble des coûts et pas uniquement ceux liés à la production. Elle inclut notamment les coûts de la recherche et du développement, les études cliniques et l’investissement dans l’outil de production », indique le laboratoire américain.

Rappelons toutefois que les prix des vaccins varient selon les pays. Dans le cas de Pfizer, les prix sont fixés en fonction des revenus de chaque pays, selon qu’ils soient élevés, moyens ou faibles.

Maintenant, pour la population, cela ne change pas grand-chose. Du moins pas directement. Les gouvernements européens continueront en effet à distribuer gratuitement les vaccins à leurs citoyens.