Covid-19 : Bill Gates prédit un retour à la normale pour fin 2022

Bill Gates, le fondateur de Microsoft, vient de faire une prédiction concernant la pandémie de Covid-19 qui touche le monde depuis fin 2019.  Lors d’une interview pour Sky News le dimanche 25 avril dernier, le milliardaire a déclaré que le monde pourrait revenir à la normale d’ici la fin 2022, notamment lorsque tous les pays du monde auront accès aux vaccins contre le coronavirus.

D’après Bill Gates, la situation commencera à s’améliorer lorsque la majorité des populations des pays développés sera immunisée contre la Covid-19. Il sera ainsi plus facile pour les pays en développement de se procurer les vaccins.

Crédits Pixabay

Si l’on considère la déclaration de l’homme d’affaire, l’amélioration de la situation va dépendre de l’avancée et de la réussite des campagnes de vaccination dans les pays développés.

Le niveau élevé d’immunisation dans les pays développés serait la clé

Selon Bill Gates, les pays développés incluant le Royaume-Uni, les Etats-Unis et l’Europe pourront immuniser une grande partie de leur population dans un avenir proche. Pour certains pays, un niveau de vaccination élevé sera atteint au cours de cet été. Cela va permettre de fournir des vaccins contre le SARS-CoV-2 au reste du monde, surtout aux pays en développement. D’après sa prédiction, tout le monde pourra avoir les vaccins d’ici la fin de l’année ou un peu plus tard l’année prochaine.

Gates a expliqué qu’il pourrait être impossible d’éradiquer totalement la maladie mais il sera par contre possible de réduire à un très faible niveau le nombre de cas d’infections vers la fin 2022.

Des inégalités dans les procédures de vaccination

Bill Gates a également fait mention de la longueur d’avance que certains pays avaient sur les autres par rapport à la vaccination. Il a déclaré qu’il n’était pas juste que dans certains pays comme l’Afrique du Sud et le Brésil on n’ait toujours pas pu vacciner toutes les personnes de plus de 60 ans, alors qu’au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, les citoyens de 30 ans ont déjà commencé à recevoir leur dose de vaccin.

Il a cependant indiqué que dans « trois ou quatre mois », les pays comme le Brésil et l’Inde où la pandémie fait actuellement beaucoup de dégâts deviendront la priorité.

A l’heure actuelle, le nombre de décès liés à la Covid-19 a déjà dépassé les 3 millions dans le monde, et les cas d’infections sont au nombre de 146,7 millions. Les pays les plus touchés sont les Etats-Unis  avec 32 millions de cas, l’Inde avec 16,9 millions de cas et le Brésil avec 14,3 millions de cas recensés.

Mots-clés bill gatesCovid-19