Covid-19 : Le Royaume-Uni a omis de mentionner 16.000 cas en raison d’un problème sur Excel

Lundi 5 octobre, The Verge nous rapporte qu’il y a eu une omission de 16.000 cas confirmés de coronavirus dans le système national de suivi et de traçabilité de la maladie au Royaume-Uni. D’après les informations, cette omission serait due à une erreur survenue dans une feuille de calcul de Microsoft Excel dont le fichier qui regroupait les cas confirmés de coronavirus aurait atteint sa taille maximale, rendant impossible les mises à jour.

Le Public Health England (PHE), qui est l’agence gouvernementale supervisant la réponse du gouvernement britannique à la pandémie de coronavirus, a déclaré qu’il manquait 15.841 cas dans le total des chiffres nationaux sur les personnes atteintes de la maladie à cause de ce problème « technique ».

Une femme se tenant le visage dans la pénombre
Photo de Juan Pablo Serrano Arenas provenant de Pexels

Néanmoins, l’agence gouvernementale n’a pas confirmé pour autant si le problème provenait d’Excel.

Flambée de nouveaux cas de coronavirus au Royaume-Uni

Un porte-parole de PHE a déclaré au journaliste Leo Kelion de la BBC que « les premiers résultats indiquent que le problème était dû au fait que certains fichiers contenant des résultats de test positifs dépassaient leur taille de fichier maximale et ils ont ensuite échoué à se charger dans le système central car ils ne pouvaient pas passer ».

En tout cas, la nouvelle de cette omission n’arrange pas la situation de la pandémie au Royaume-Uni où les cas de coronavirus ont connu une flambée ce week-end avec 12.782 nouveaux cas recensés le samedi 3 octobre et 22.961 cas pour le dimanche 4 octobre 2020. Beaucoup craignent d’ailleurs que cette propagation de la pandémie ne conduise à de nouvelles mesures de confinement.

A lire aussi : Quand Excel force des chercheurs à renommer les gènes humains

Le nombre de colonnes sur Excel est plus restreint que le nombre de lignes

Selon The Verge, les 15.841 cas manquants auraient été enregistrés entre le vendredi 25 septembre et le vendredi 2 octobre 2020. Les autorités sanitaires britanniques auraient également déjà averti les personnes concernées même si le fait qu’elles n’aient pas été averties auparavant signifient qu’elles auraient pu contaminer tous ceux qui sont entrés en contact avec elles.

D’aucuns ont aussi déclaré que si l’erreur provenait d’Excel, ce serait peut-être parce que les données ont été stockés dans les colonnes au lieu d’être stockés dans les lignes. Il faut effectivement savoir qu’une feuille Excel ne dispose que de 16.384 colonnes mais contient par contre 1.048.576 lignes. En tout cas, les fichiers volumineux auraient été divisés en plusieurs lots différents et le PHE assure que le problème est désormais résolu et que ces cas manquants ont été transmis aux responsables britanniques le samedi 03 octobre à 13 heures.

A lire aussi : Excel en réalité virtuelle, on n’arrête plus les progrès