Covid-19 : Singapour équipera ses séniors de boîtiers connectés

Afin de lutter contre la propagation du Covid-19, le gouvernement de Singapour a annoncé qu’il équipera désormais ses séniors de boîtiers connectés qui feront office de traceurs numériques. Baptisés TraceTogether Token, ces appareils fonctionneront par connexion Bluetooth et seront principalement destinés aux personnes qui ne possèdent pas de smartphone.

La démarche de suivi cible donc cette fois-ci les personnes âgées qui sont considérées comme étant les plus vulnérables au virus. Mais outre cette caractéristique d’ordre sanitaire, le gouvernement de la Cité-État a aussi pris en compte le fait que les citoyens âgés ne disposaient pas toujours de smartphones, ce qui a pour conséquence de les occulter du radar des applications de traçage qui sont déjà mises en place dans la cité.

Deux gens âgés sur un banc

Photo de Matthew Bennett – Unsplash

Fabriqués par une entreprise locale, ces boîtiers TraceTogether Token ne seront pas dotés d’autres fonctionnalités de connectivité à part le Bluetooth. Ils permettront cependant d’enregistrer jusqu’à 25 jours de données.

Des appareils destinés aux séniors

Ces appareils seront de simples boîtiers dotés d’un QR code unique. Leur principal intérêt réside alors dans le fait qu’ils permettront d’échanger des informations avec d’autres boîtiers, mais aussi et surtout, avec les smartphones dotés de l’application de traçage TraceTogether lancée précédemment par le gouvernement.

Le fonctionnement du dispositif est assez classique. Si la personne équipée de l’appareil entre en contact avec un porteur potentiel du virus, elle recevra des informations lui notifiant le contact et l’invitant à passer des tests. S’il s’avère que le test est positif, les données contenues dans le boîtier pourront alors servir à retrouver les autres personnes avec qui elle aurait pu être en contact.

Le gouvernement déclare que ces appareils seront fournis prioritairement aux personnes âgées qui connaissent des problèmes de mobilité ou qui disposent, du fait de leur situation personnelle, de peu de soutien familial. Cette distribution sera par la suite étendue aux séniors vivant dans des conditions plus favorables.

À lire aussi : 600 000 téléchargements pour l’application StopCovid

Protéger la vie privée

Afin de parer aux problèmes de protection des données privées, les boîtiers TraceTogether Token ne disposeront pas de GPS ni de WiFi. Il sera donc difficile pour le gouvernement de localiser en permanence les porteurs de ces appareils.

Bien que Singapour soit un pionnier dans le déploiement des technologies de traçage numérique, le recours à cette approche continue de susciter des inquiétudes auprès des citoyens. En effet, ces derniers sont conscients que le recours systématique à ces appareils empiète incontestablement sur leur vie privée.

Mots-clés Covid-19