Covid-19 : découverte d’un nouveau traitement pour la perte du goût et de l’odorat

De nouvelles informations viennent de tomber au sujet de la Covid-19. En effet, Bill Gates prédit un retour à la normale pour fin 2022 et des chercheurs ont découvert que la Covid-19 est liée à un syndrome neurologique rare. Mais ce n’est pas tout. Actuellement, environ 60% des personnes qui contractent la Covid-19 éprouvent une perturbation de leur odorat et pour 10% d’entre elles, les symptômes persistent pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Un groupe d’experts s’est ainsi penché sur la manière de traiter simplement mais efficacement cette conséquence de la Covid-19. Un traitement autre que l’utilisation de stéroïdes qui peut provoquer des effets secondaires indésirables. Et ils ont trouvé un moyen qui pourrait permettre de ramener progressivement les sens de l’odorat et du goût.

Crédits Pixabay

Ce traitement consiste simplement à réentraîner le nez en reniflant quotidiennement différents parfums, arômes et senteurs.   

L’entraînement olfactif : un traitement efficace et peu coûteux, sans effet secondaire

Cette recommandation des scientifiques se base sur des preuves qui attestent qu’elle devrait être le premier traitement conseillé en cas de perte d’odorat due à la Covid-19, et non l’utilisation de corticostéroïdes.

En effet, une comparaison systématique des traitements pour la perte d’odeur post-virale, dans laquelle les scientifiques ont comparé l’entraînement olfactif, les stéroïdes systémiques, les thérapies topiques, les médicaments oraux non stéroïdiens et l’acupuncture, a révélé que l’entraînement olfactif est le premier traitement qui a fait ses preuves.

Selon le groupe d’experts, « l’entraînement olfactif n’a pas d’effets secondaires connus et est peu coûteuse. De plus, c’est le seul traitement disponible soutenu par une base de preuves solide ».

Les chercheurs expliquent qu’il faut sentir au moins quatre arômes différents deux fois par jour pour récupérer rapidement et complètement. Néanmoins, ils préviennent également que le traitement pourrait prendre des mois.

Il faut juste humer quatre odeurs différentes quotidiennement

Rappelons effectivement que certains rapports de cas suggéraient que les stéroïdes pouvaient aider les gens à récupérer leur odorat. Néanmoins, ces médicaments peuvent entraîner des effets indésirables comme la rétention d’eau, l’hypertension artérielle ou encore causer des sauts d’humeur, rapporte Science Alert.

En tout cas, le chercheur Carl Philpott de l’Université d’East Anglia au Royaume-Uni a affirmé que l’entraînement olfactif est « une option de traitement bon marché, simple et sans effets secondaires pour diverses causes de perte d’odeur, y compris la Covid-19. Il vise à aider à la récupération basée sur la neuroplasticité – la capacité du cerveau à se réorganiser pour compenser un changement ou une blessure ».

Les personnes qui souhaitent se livrer à cet entraînement pourraient ainsi utiliser quatre odeurs comme le clou de girofle, la rose, le citron et l’eucalyptus. Mais elles peuvent aussi opter sur des odeurs plus familières comme les zestes de citron, la vanille ou encore le café moulu. Les chercheurs recommandent également de changer les quatre odeurs toutes les 12 semaines. L’étude est parue dans le Forum international d’allergie et de rhinologie.

Mots-clés Covid-19