Covid-19 : Un dîner avec Emilia Clarke ? C’est pour la bonne cause

Seriez-vous intéressé par un petit moment en compagnie d’Emilia Clarke ? Oui, on parle bien de l’actrice qui a incarné le personnage de Daenerys Targaryen dans la série à succès Game of Thones, la fameuse “Mère des dragons”.

Et ce n’est pas une blague, car c’est l’intéressée elle-même qui le propose. En effet, dans le cadre du financement des activités caritatives de son association SameYou, elle propose à ses fans via Instagram un dîner en sa compagnie en vue de lever des fonds, avec un objectif fixé à 250.000 £.

Daenerys

Elle enjoint en effet tout le monde à faire une donation, pour aider son organisme de bienfaisance “à créer des lits pour les patients atteints de coronavirus et à aider les personnes à se remettre des lésions cérébrales à domicile afin de libérer plus de lits”. Et si vous êtes chanceux(se) vous ferez partie des douze personnes qui seront sélectionnées au hasard pour un dîner virtuel avec elle.

Le combat de celle qui a souffert de deux ruptures d’anévrisme cérébrales il y a quelque temps

À l’instar de cette initiative d’Emilia Clarke – aka Daenerys Targaryen – de nombreuses initiatives visant à soutenir l’effort des différents acteurs qui travaillent pour lutter contre la pandémie de Coronavirus COVID-19 voient le jour.

Ainsi, ces derniers temps, on voit de plus en plus les industriels orienter leurs lignes de production vers la fabrication de protections à destination des soignants et des malades, en l’occurrence les masques de protection et les respirateurs, des magnats philanthropes mettre la main à la poche pour soutenir les plus démunis, etc.

Mais ce n’est pas uniquement à ses fans que Clarke s’adresse. Elle demande en effet au gens du monde entier de l’accompagner dans sa démarche visant à aider son prochain. Et elle y connaît quelque chose puisqu’elle-même fut confrontée à deux ruptures d’anévrisme cérébrales en 2011. Raison pour laquelle elle a fondé SameYou pour aider les personnes atteintes d’AVC et ayant souffert de lésions cérébrales.

Une levée de fonds afin de créer une clinique de réhabilitation et libérer des lits d’hôpitaux

En parlant du fameux dîner, « Nous allons le cuisiner ensemble et le manger ensemble. Et nous discuterons de beaucoup de choses – l’isolement et la peur et aussi des vidéos drôles. Et, vous savez, je ne peux pas vraiment cuisiner. Donc, ça va être amusant » annonce-t-elle sur son post Instagram. Pour la précision, il s’agira d’un dîner virtuel, distanciation sociale oblige.

Et dans le cadre de cette initiative, elle travaille avec le Spaulding Rehabilitation Hospital (Massachussets) et l’University College London Hospital en vue de « (…) créer une clinique de réadaptation virtuelle » pour aider les victimes de traumatismes crâniens à sortir de l’isolation. Elle ajoute que « nous devons faire tout ce que nous pouvons pour libérer autant de lits que possible » pour accompagner les soignants dans leur mission en ces temps de crise sanitaire.