COVID-19 : Un médicament prometteur fait actuellement parler de lui en Israël

Pour combattre le COVID-19, les vaccins sont des outils indispensables. Toutefois, seuls, ils ne nous permettront pas de complètement éradiquer ce fléau. En effet, alors que l’émergence des nouveaux variants du virus remet en cause l’efficacité des vaccins, ces derniers sont également inutiles si la personne est déjà infectée par le virus.

Mais une nouvelle prometteuse nous vient d’Israël, précisément du Tel Aviv Sourasky Medical Center, où des chercheurs ont peut-être mis la main sur un médicament capable de nous aider à traiter le COVID-19. À prendre par inhalation, ce médicament serait en effet capable de guérir un malade présentant une forme grave ou modérée du COVID-19 en seulement 5 jours. Les résultats des premiers tests réalisés ont confirmé cela.

Crédits Pixabay

Connu sous l’appellation EXO-CD24, ce médicament agit en limitant les réponses du système immunitaire, ce qui est une première dans le traitement de la maladie. Ainsi, si les prochains tests sont concluants et que les autorités l’approuvent, ce sera certainement un pas décisif pour éradiquer le Sars-CoV-2.

EXO-CD24, un traitement curatif qui s’avère être très efficace

Ces premiers essais cliniques de phase 1 ont ainsi porté sur 30 volontaires atteints du COVID-19. Les malades présentaient des complications modérées ou graves de la maladie. Et après avoir inhalé EXO-CD24 durant les quelques jours de traitement, 29 d’entre eux ont réussi à se remettre du COVID-19.

Ce traitement ne demande quotidiennement qu’une inhalation de 5 minutes, et entre 3 et 5 jours suffisent apparemment pour guérir un patient. Vu qu’EXO-CD24 s’administre par voie respiratoire, ce médicament agit directement au niveau des poumons.

Concrètement, il en empêche une réponse immunitaire trop excessive, connue sous le nom de tempête de cytokines, la principale cause des formes graves de la maladie, conduisant souvent à la mort chez les malades du COVID-19.

Pour ce faire, EXO-CD24 se sert d’exosomes. Ces derniers se chargent d’enclencher tout un mécanisme, afin de diffuser une protéine baptisée CD24 dans les poumons. Grâce à cette protéine, aucune tempête de cytokines n’a lieu, ce qui va finalement sauver la vie des personnes atteintes du COVID-19.

Bientôt, EXO-CD24 sera au centre d’essais cliniques de plus grande ampleur. Cela permettra d’en connaître davantage à son sujet. Et si les prochaines phases d’essais de l’EXO-CD24 sont concluantes, à l’instar des vaccins actuellement disponibles, ce traitement disposera d’une EUA (Emergency Use Authorization). Par la suite, sa commercialisation pourra se faire.