Covid-19 : Si vous ne vous faites pas vacciner, vous êtes potentiellement une “usine à variants”

D’après les experts, le meilleur moyen de mettre fin à cette pandémie est bien évidemment la vaccination. Reste que pas mal de gens demeurent sceptiques et refusent de se faire vacciner. Malheureusement, ces gens rendront la lutte contre la Covid-19 encore plus compliquée qu’elle ne l’est déjà.

Une fois vacciné, en plus de ne plus encourir le risque de développer des formes graves de la maladie, on ne peut plus transmettre le coronavirus.

Une personne en train de préparer une injection de vaccin contre la Covid-19
Crédits Mufid Majnun – Unsplash

En revanche, ceux qui ne veulent pas se faire vacciner sont de potentielles usines à variants. Les experts invitent les gens à se faire vacciner, afin d’éviter que les efforts de vaccination ne soient réduits à néant.

Plus le Sars-CoV-2 se propage, plus il peut devenir coriace

Concernant les variants du Royaume-Uni, de l’Afrique du Sud, du Brésil et de l’Inde, ils ont fait leur apparition alors que le taux de nouvelles infections était à son apogée. Logique, car quand un virus se répand au sein de la population, il y a davantage de mutations, donc de nouvelles souches.

William Schaffner, du Vanderbilt University Medical Center (Tennessee), le souligne, les personnes non vaccinées jouent un rôle crucial dans ce mécanisme. En effet, les individus qui refusent de se faire vacciner favorisent la transmission du Sars-CoV-2 et l’émergence de nouveaux variants.

De ce fait, s’ils ne changent pas d’avis, il ne sera pas étonnant que d’autres souches du Sars-CoV-2, plus dangereuses que celles que nous connaissons actuellement, fassent leur apparition.

A lire aussi : Covid-19 : les vaccins de Pfizer et Moderna devraient nous protéger pendant des années

Ces usines à variants mettent même l’efficacité des vaccins en péril

Tandis que les vaccins existants immunisent à presque 100 % contre la souche originale du Sars-CoV-2, ce n’est pas du tout le cas avec les variantes qui sont apparues au fil du temps. Et les chiffres nous le prouvent. En effet, par exemple, la protection du vaccin de Pfizer est de seulement 88 %, face à la souche Delta.

Comme ce variant indien ne cesse de se répandre, les experts craignent déjà le pire. Aux États-Unis, alors que le variant Delta se propage, le CDC prévoit en effet l’apparition d’une nouvelle variante plus virulente, et mieux armée contre les vaccins.

Afin d’éviter que la situation actuelle ne s’aggrave, les spécialistes invitent les gens qui ne l’ont pas encore fait à se faire vacciner. C’est le seul moyen de mettre fin à cette pandémie.

Mots-clés Covid-19vaccin