Covid-19 : le vaccin de Pfizer agirait dès 10 jours après la première prise

Le laboratoire américain Pfizer a mis au point un vaccin contre le Coronavirus en partenariat avec le laboratoire allemand BioNTech. Ce sera le premier à être commercialisé en Europe. Le Royaume-Uni a déjà commencé sa première vaccination en dehors de l’essai clinique avec une dame âgée de 90 ans appelée Margaret Keenan.

L’OMS a néanmoins déclaré que la vaccination ne sera pas obligatoire, sauf dans des circonstances professionnelles spécifiques.

Photo d’Angelo Esslinger – Pixabay.com

Les fabricants ont alors soumis une autorisation d’utilisation d’urgence à la FDA américaine (Food and Drug Administration). Ils ont affirmé que le vaccin est efficace à 52 % dès 10 jours après la prise de la première dose et à 95 % après celle de la seconde. En général, une décennie ne suffit pas pour développer un vaccin, mais la nécessité et les dernières avancées scientifiques semblent avoir accéléré les choses.

L’Europe est le premier producteur de vaccins au monde. Elle dispose de 27 sites de production répartis dans 11 pays. La production annuelle est de 1,7 milliard de doses, soit 76 % de la production mondiale.

Le remède est basé sur une séquence génétique du Coronavirus

Le vaccin de Pfizer est un vaccin à ARN messager (ARNm) du Sars-CoV-2. Il a été mis au point en injectant une séquence génétique du Coronavirus dans la cellule humaine. La cellule va s’en servir pour produire la protéine virale associée qui fera réagir le système immunitaire. Cette protéine, appelée « Spike », est la clé d’entrée du Coronavirus dans les cellules.

Les deux laboratoires ont alors prévu un approvisionnement de 1,3 milliard de doses en 2021. L’Union européenne en a précommandé 200 millions à répartir entre les 27 États membres. Les vaccins seront produits dans des sites de fabrication allemands de BioNTech et sur le site de production de Pfizer en Belgique.

« Le vaccin de Pfizer sera rapidement déployé dans toute l’Europe dès que la sûreté et l’efficacité des vaccins sont prouvées et que l’Agence européenne des médicaments a autorisé la mise sur le marché. Tous les États membres auront accès aux vaccins contre la Covid-19 sur la base de la taille de la population », a déclaré la Commission européenne.

Le repos est obligatoire après l’injection

Après la deuxième dose, 84 % des participants ont ressenti une douleur au point d’injection, 63 % de la fatigue, 55 % des maux de tête, 38 % des douleurs musculaires, 32 % de frissons, 23 % des douleurs articulaires et 14 % de la fièvre. Selon les scientifiques, ce ne sont que des effets secondaires de courte durée ne dépassant pas un à deux jours.

Pour éviter une éventuelle complication, les médecins ont recommandé une période de repos aux patients qui se sont fait vacciner. Avec cette double injection, la possibilité d’une réinfection pour les patients déjà atteints de la Covid-19 serait largement réduite.

Jusqu’à présent, aucun problème d’innocuité n’a été signalé. Par contre, il faut toujours du temps avant de pouvoir certifier qu’un vaccin est totalement sûr. Les personnes vaccinées doivent être exposées dans une zone à risque avec celles non vaccinées durant un certain temps avant d’en avoir la certitude.

Mots-clés Covid-19