Covid-19 : venez donc vous faire vacciner au château de Dracula

En Roumanie, les pouvoirs publics ont trouvé une bonne idée pour inciter la population à se faire vacciner contre la Covid-19. Ils ont en effet utilisé le château de Dracula comme centre de vaccination. Une idée plutôt originale et qui semble avoir fait son effet.

La Covid-19 peut donner l’impression de faiblir, du moins en France, mais le virus est toujours là et il fait toujours autant de dégâts. Certains pays sont même durement touchés, comme le Brésil ou l’Inde.

Image par bluebird666 de Pixabay
Image par bluebird666 de Pixabay 

En Inde, la situation est proprement catastrophique. Le 8 mai, le pays a ainsi connu un pic pour atteindre et même dépasser la barre des 400 000 nouveaux cas. Quant au nombre de décès, il est préoccupant. Le même jour, quatre mille personnes ont perdu la vie.

Le château de Dracula comme centre de vaccination

La Roumanie, à l’image des autres pays européens, connait depuis quelques jours une baisse drastique du nombre de nouveaux cas. D’après les données du JHU CSSE Covid-19, le nombre de nouveaux cas serait passé de 4 400 fin mars à un peu plus de 1 300 le 8 mai.

Cette accalmie ne tombe évidemment pas du ciel et elle est en grande partie provoquée par la campagne de vaccination. Tout comme en France, le gouvernement roumain met en effet tout en oeuvre pour distribuer le plus largement possible des vaccins à la population.

Une campagne vaccinale qui bat son plein, donc, et qui se veut aussi un peu originale, à l’image de ce qui a été mis en place durant le week-end.

Une campagne vaccinale qui bat son plein

Pendant deux jours, un centre de vaccination éphémère a en effet été ouvert au château de Bran, un château qui a inspiré l’oeuvre culte et le repaire du célèbre compte Dracula. Au lieu de se faire pomper le sang par des vampires, les Roumains et Roumaines qui le souhaitaient pouvaient donc venir se faire vacciner.

L’AFP n’a pas réussi à obtenir de chiffres précis, mais il semblerait que de nombreuses personnes ont répondu à l’appel. D’après les chiffres officiels, près de 3,6 millions de Roumains auraient reçu au moins une dose de vaccin, sur une population de 19 millions.

En France, la campagne vaccinale s’apprête elle aussi à prendre un tout nouveau tournant. A compter du 12 mai, il sera en effet possible pour tous les Français et toutes les Françaises âgés de plus de 18 ans de se faire vacciner sous 24 heures, en réservant l’un des créneaux laissés vacants.

Pour faciliter le processus, Doctolib a d’ailleurs annoncé le déploiement d’une nouvelle fonction à cette date afin de permettre à ses utilisateurs de trouver et de réserver un créneau disponible. ViteMaDose va en faire tout autant avec un nouvel outil baptisé ChronoDose. Et si vous voulez en savoir un peu plus sur le fonctionnement de ce service, vous pouvez vous reporter au guide que nous avons publié hier.

Mots-clés Covid-19