Covid-19 : voilà pourquoi les masques à valve sont inutiles

Une expérience menée par un ingénieur américain remet en question l’efficacité des masques à valve dans la lutte contre la propagation de la Covid-19. D’après son rapport, ce genre de masque ne permet pas de contenir le virus !

Pour endiguer la propagation du coronavirus SARS-CoV-2, les autorités nous recommandent de porter un masque. Parfois gênant, cet accessoire qui fait désormais partie de notre quotidien cache malheureusement nos expressions faciales. Face à ces ennuis, un certain nombre d’entreprises ont annoncé ces derniers temps des masques transparents dotés d’un dispositif qui permet de filtrer l’air qu’on inhale. Quoi qu’il en soit, force est de constater que les masques à valve dominent encore. Contrairement à un masque standard, ce modèle s’avère plus confortable grâce à la présence d’un filtre qui permet de respirer facilement et moins transpirer.

Crédits Pixabay

Cependant, si l’on en croit Matthew Staymates, ingénieur en mécanique auprès de l’Institut national des normes et de la technologie du Maryland, les masques à valve ne sont pas en mesure de bloquer la projection de gouttelettes. Ils seraient donc inefficaces pour prévenir la propagation du virus.

Des images prises avec des caméras à grande vitesse

Pour déboucher sur cette conclusion, l’expert a filmé le flux d’air sortant de la bouche et du nez d’une personne en fonction de deux types de masques : l’un doté d’une valve et l’autre un masque N95 classique. Pour ce faire, il a utilisé des caméras à grande vitesse.

Comme le rapporte le Daily Mail, les images ont montré que les masques sans valve filtraient avec succès la plupart des gouttelettes de l’haleine expirée, réduisant ainsi le risque de transmission de la Covid-19. La valve permettait quant à elle à un jet d’air chargé de gouttelettes de s’échapper du masque. Autant que porter un masque doté de ce dispositif permet à une personne contaminée de transmettre le virus à son entourage.

« Une différence frappante »

« Lorsque vous comparez les vidéos, la différence est frappante », a commenté Staymates. « Ces vidéos montrent comment les valves permettent à l’air de sortir du masque sans le filtrer, ce qui va à l’encontre de l’objectif du masque », a-t-il expliqué.

L’expert a mentionné dans son rapport qu’il n’a utilisé qu’un seul modèle de masque à valve et que l’efficacité peut varier d’un masque à l’autre. La capacité à stopper la projection de gouttelettes dépendrait aussi de la manière dont le masque est ajusté.