L’Aeromobil 3.0 s’est crashée lors de son dernier vol d’essai

Stefan Klein travaille depuis pas mal d’années sur un nouveau véhicule se situant à mi chemin entre la voiture et l’avion. L’Aeromobil 3.0 n’est d’ailleurs pas un projet comme un autre puisqu’elle devrait être commercialisée dans un avenir plus ou moins proche. Oui, enfin si elle arrête de se crasher bien sûr…

Je ne sais pas pour vous mais moi, quand j’étais gosse, j’étais persuadé que les voitures volantes feraient partie de notre quotidien dans les années 2000. Un rapide coup d’oeil par la fenêtre vous le confirmera, ce n’est pas vraiment le cas.

Aeromobil 3.0

Le créateur de l’Aeromobil 3.0 était à bord du véhicule lorsqu’il s’est crashé.

Alors c’est vrai, le marché de l’automobile a beaucoup évolué ces dernières années. Le secteur de la voiture électrique est en pleine expansion et la plupart des véhicules haut de gamme sont désormais plus intelligents que leur conducteur.

L’Aeromobil 3.0 sera commercialisée… lorsqu’elle aura décroché ses homologations

Ceci étant, Stefan Klein veut aller plus loin en commercialisant des voitures volantes. Jusqu’à présent, il a construit plusieurs prototypes et le dernier fonctionne plutôt bien.

Sur route, il peut ainsi atteindre les 160 km/h sans trop de difficulté. Ses ailes sont alors repliées contre la carlingue de l’appareil et il suffit d’appuyer sur un simple bouton pour passer en mode avion (pas comme le téléphone) et pour s’élever dans les airs.

Avec une vitesse de croisière tournant autour des 200 km/h.

L’Aeromobil 3.0 n’est pas le premier véhicule de ce genre, c’est vrai, mais le projet avance bien et un site slovaque estime même qu’elle pourrait être très prochainement commercialisée. Toute la question est cependant de savoir si les instances vont accepter de l’homologuer.

Notez pour finir que Stefan était à bord du prototype lorsqu’il s’est écrasé. Fort heureusement pour lui et ses proches, il n’a pas été blessé.