Credo360 : Black Mirror dans la vraie vie, ou presque

Credo360 n’est pas une application  comme les autres. Elle a en effet été conçue pour vous permettre de noter vos semblables et il est évidemment très difficile de ne pas penser à la dernière saison de Black Mirror en regardant la vidéo promotionnelle réalisée par ses concepteurs.

Si vous l’avez vue, alors vous vous souvenez sans doute du tout premier épisode de la saison. Baptisé Nosedive, il se focalisait sur l’histoire de Lacie, une femme prête à tout pour augmenter sa note et devenir ainsi une personne influente.

Black Mirror

Très bien réalisé, l’épisode se posait bien évidemment comme une critique des réseaux sociaux et du phénomène d’influenceur.

Black Mirror, une série pas si fantaisiste

Credo a visiblement beaucoup apprécié cet épisode puisque l’éditeur a eu l’idée de lancer une application mobile fonctionnant un peu sur le même principe… avec quelques différences importantes tout de même.

Contrairement à l’outil décrit dans Black Mirror, cette application ne se focalisera pas sur les coups de main ou les micro-transactions, mais sur les échanges véritables.

L’idée est assez simple. Une fois inscrit sur la plateforme, l’utilisateur disposera de son Credo ID et donc d’une carte d’identité numérique. Lorsqu’il procédera à une vente, l’acheteur aura la possibilité de lui attribuer une note reflétant son sérieux et son professionnalisme.

Attention cependant, car il ne pourra le faire qu’en disposant lui-même d’un compte sur la plateforme.

Grâce à ce système, les futurs acheteurs pourront se faire une idée du sérieux du vendeur en s’appuyant sur cette fameuse note, exactement à l’image de ce que propose eBay depuis plusieurs années maintenant avec son système de notation et de feedback.

Credo360, une application pour noter les transactions

En parallèle, le concepteur de l’application a également apporté le plus grand soin à son algorithme afin d’éviter les mauvaises surprises. Les notes attribuées par les acheteurs n’auront ainsi pas toutes la même valeur et la solution sera capable de prendre en compte la relation ou encore la fréquence des interactions pour déterminer un coefficient réaliste.

Credo anonymisera en outre toutes les notes attribuées par les acheteurs afin d’éviter les situations conflictuelles. Les personnes évaluées ne connaîtront ainsi pas l’identité des personnes qui les ont notées.

En outre, l’outil intègre également une messagerie sécurisée afin de faciliter les échanges entre ses utilisateurs.

L’idée de chercher à évaluer le degré de confiance d’une personne n’est pas totalement idiote, bien sûr, et encore moins à notre époque puisque les ventes entre particuliers ont littéralement explosé en l’espace de quelques années. Toutefois, on peut légitimement se demander si cette application ne risque pas de virer au bashing pur et simple.

Mots-clés insolite