Créer un site à la souris avec Breezi

Faire un site, c’est de moins en moins compliqué. On achète un nom de domaine, on installe un CMS comme WordPress, SPIP ou Drupal et on colle un thème trouvé en ligne par dessus histoire de lui donner un peu plus de peps. Cela étant, il existe une alternative, une alternative qui consiste tout simplement à passer par un service web dédié qui va vous permettre de créer en quelques clics de souris vos pages, vos rubriques et plein d’autres choses. Breezi fait justement partie de ces derniers et autant dire qu’il met la barre vraiment très haut puisqu’il va vous permettre de faire exactement ce que vous voulez, le tout sans avoir à taper une seule ligne de code.

Breezi n’est évidemment pas le seul service web à proposer ce genre de fonctionnalités mais il est sans aucun doute l’outil le plus complet de sa catégorie puisqu’il va vous permettre d’interagir sur deux éléments bien distincts : la forme de votre site, et son contenu. Tout l’intérêt de la chose étant qu’il ne se contente pas de vous proposer des thèmes, en réalité il va nettement plus loin puisqu’il va vous offrir la possibilité de personnaliser de fond en comble vos pages.

Breezi : la page d'accueil

La page d’accueil de Breezi.

La création du site

Pour créer son site avec Breezi, ce n’est pas compliqué puisqu’il suffit de vous créer un compte sur le service. Cette étape dure quelques secondes et elle vous permettra de définir votre nom d’utilisateur ou encore votre mot de passe, bien sûr, mais également l’adresse de votre site, une adresse qui sera de type “http://xxx.breezi.com”. Pas très glamour, certes, mais sachez tout-de-même que vous aurez parfaitement la possibilité d’ajouter votre propre nom de domaine un peu plus tard si vous le souhaitez.

En outre, si vous n’avez pas envie de vous compliquer la vie, vous pouvez aussi vous identifier à l’aide de votre compte Google. Pas mal mais on aurait bien aimé avoir un peu plus de choix et passer ainsi par notre compte Twitter ou même par notre compte Facebook.

Breezi : le choix du template

Breezi propose un vaste choix de templates en tout genre.

Le point de départ

Une fois votre compte créé, Breezi va vous demander de choisir un squelette, ou un thème, parmi une riche sélection. Avant d’aller plus loin, sachez que vous aurez la possibilité de changer votre fusil d’épaule par la suite si vous le souhaitez. Ce n’est donc pas parce que vous allez choisir un thème plutôt qu’un autre que votre site restera figé dans le temps. En outre, et c’est une précision importante, chaque thème pourra être personnalisé à loisir. Assurez-vous simplement d’opter pour la structure de page qui vous plait le plus.

En outre, sachez que deux types de thèmes sont proposés : les thèmes pré-désignés, qui profitent déjà de leur identité visuelle, et les “wireframes” qui vous permettront de partir de zéro, ou presque. Tout dépend donc de vos compétences, bien sûr, mais surtout du temps que vous souhaitez accorder à votre site.

Breezi : l'inscription

Le formulaire d’inscription de Breezi.

L’assistant

Après avoir validé le squelette de votre choix, Breezi va vous rediriger automatiquement vers l’assistant, ce même assistant qui va vous permettre de personnaliser la forme et le contenu du site. Toutes les fonctions proposées, et elles sont nombreuses, sont directement intégrées à un menu situé en bas de l’écran. Un menu constitué de plusieurs options, de plusieurs onglets :

  • Apps : Contient plusieurs modules interactifs à ajouter au site, des modules comme des carrousels, des formulaires de contact, des iframes ou même des widgets pour votre page Facebook.
  • Skins : Intègre plusieurs skins personnalisables, pour déployer plus facilement son site et pour éviter d’avoir à trifouiller dans les options de l’assistant.
  • Styles : Renvoie vers un mini-assistant qui vous permettra d’ajuster tous les styles de votre page sans avoir à mettre les mains dans le code.
  • Pages : Contient l’arborescence de votre site et donc toutes les pages (absolument toutes les pages) qui le constituent.
  • Content mode : Renvoie vers un mini-assistant qui va vous offrir la possibilité de gérer l’intégralité du contenu de votre site.
  • Design Mode : Affiche une liste d’options qui vous permettront de prendre directement la main sur les différents éléments qui constituent votre page, pour les modifier ou les réajuster.
  • More : Intègre toutes les autres options pour gérer l’url de votre site, pour gérer l’accès à votre FTP, pour repartir sur un autre thème et bien plus encore.

Derrière ces onglets, on trouvera également plusieurs boutons qui vous permettront de faire pas mal de choses comme de charger un thème aléatoire ou même de publier votre site. Pour savoir à quoi correspond telle ou telle fonction, il suffit de toute façon de placer l’icône de sa souris sur le pictogramme qui va bien.

Breezi : l'assistant

Voilà l’assistant qui va vous permettre de personnaliser votre site.

Et après ?

En toute franchise, cet article est vraiment très loin d’être exhaustif et c’est bien normal puisque Breezi propose un nombre incalculable de fonctions. Des trucs très chouettes, comme l’export automatique de votre site vers votre Dropbox ou même vers votre Google Drive. Le mieux, pour en apprendre un peu plus à son sujet, c’est donc de vous créer un compte et d’aller fouiner par vous-mêmes.

Notez cependant que s’il est possible de tester Breezi directement en ligne, et même de publier son petit site dans la foulée, certaines fonctions exigeront un abonnement premium dont le prix est fixé à 9$ par mois ou 99$ par an. Ca peut paraître cher mais je pense que pour une association, un commerce ou même un indépendant, ça peut largement suffire.

Après, évidemment, si vous avez des besoins plus importants, il faudra passer par un professionnel.

Mots-clés pratiqueweb