Crèmes solaires : les mélanger serait une mauvaise idée

Utilisées séparément, les crèmes solaires sont relativement sûres et efficaces. Cependant, lorsqu’elles sont mélangées, les réactions chimiques sont imprévisibles. Les mélanges peuvent alors laisser passer la majorité des rayons UV du soleil. Certaines mixtures pourraient même produire des sous-produits toxiques. Selon une nouvelle étude, la combinaison d’une crème solaire à filtre organique avec une crème solaire à filtre minéral (oxyde de zinc) est la pire de toutes.

Une femme qui tient deux crèmes solaires dans ses mains.

Pour tester l’éventuelle toxicité des mélanges de crèmes solaires, les scientifiques ont choisi de les tester sur des poissons-zèbres. Non seulement ces animaux ont une grande similarité génétique avec l’homme, mais ils représentent aussi biologiquement tous les poissons marins. Ces poissons sont souvent affectés par les crèmes solaires utilisées par les vacanciers sur les plages. 

À noter qu’une forte exposition aux rayons ultraviolets (UV) augmente les risques de contracter un cancer de la peau. Les auteurs de la recherche recommandent ainsi l’utilisation d’une crème solaire lorsque c’est nécessaire.

Une baisse considérable de l’efficacité des crèmes solaires

Les chercheurs ont mélangé les principaux ingrédients qui stoppent les UV dans différentes crèmes solaires. Ils ont ensuite exposé les mixtures au soleil durant deux heures. Les mélanges composés de filtres organiques ont perdu 15,8 % de leur capacité à stopper les rayons ultraviolets A. Les rayons UVA sont présents en grande quantité dans la lumière du soleil.

Les scientifiques ont refait la même expérience, mais cette fois-ci en ajoutant de l’oxyde de zinc au mélange. L’oxyde de zinc est présenté sur le marché comme étant une alternative sûre et « sans produit chimique » aux crèmes solaires. Néanmoins, les résultats sont clairs : même avec l’ajout d’une faible quantité de ce minéral, le mélange perd 80 % (voire 92 %) de sa capacité à protéger un individu contre les rayons UVA. 

Ainsi, Richard Blackburn, un scientifique des matériaux de l’Université de Leeds, déconseille fortement de mélanger une crème solaire organique avec de l’oxyde de zinc. Par conséquent, les crèmes solaires hybrides (associant l’organique et l’oxyde de zinc) sont à éviter. Par ailleurs, les autres produits comme le maquillage présentant du SPF (Sun Protection Factor) peuvent altérer les produits de protection contre le soleil.

Une malformation à cause des mélanges de crèmes solaires ?

En ce qui concerne la toxicité, les chercheurs ont réalisé divers mélanges. Ils les ont ensuite exposés à des poissons-zèbres dans l’embryon pendant cinq jours, sous l’effet du soleil. À la fin de l’expérience, ils ont constaté une plus forte concentration de sous-produits toxiques dans l’embryon quand la mixture présentait de l’oxyde de zinc.  

Si les sujets ne sont pas morts suite à l’exposition de ces produits, ils ont tout de même présenté des malformations

Au vu des résultats, les auteurs de l’étude ont insisté sur l’importance des recherches concernant la photostabilité et la phototoxicité des crèmes solaires. Les travaux sur le sujet devraient permettre de mettre au point des formules plus sûres et efficaces.