Crise immobilière en Chine : Quelles sont les conséquences économiques ?

Depuis quelques mois, la situation de l’économie chinoise est alarmante. Bien qu’elle fasse partie des plus grandes puissances économiques du monde, la Chine a du mal à sortir d’une impasse qui menace littéralement tous les secteurs d’activité de son pays.

Crise économique
Crédits : 123rf

La crise immobilière puisqu’il s’agit d’elle remet en doute l’efficacité des mesures que prend le gouvernement chinois. Notamment celles liées à l’investissement immobilier qui représente pourtant le quart de son économie. Consultez ce billet pour avoir plus de détails à ce sujet !

Les conséquences de cette crise immobilière sur l’économie chinoise

Les répercussions de la crise immobilière que vit actuellement la Chine sont variées. Pour commencer, les dettes que les promoteurs immobiliers ont accumulées font fuir les potentiels investisseurs. Cela a eu comme effet la contraction des placements réalisés dans ce domaine et la baisse des ventes de logements depuis bientôt un an.

Cette situation critique a manifestement touché aussi le secteur banquier. Les remboursements manqués des créanciers ternissent l’image des banques chinoises, car en absence de fonds, elles sont incapables de ternir leurs engagements sur d’autres fronts. Ce qui est à l’origine d’importantes pertes financières.

Sur le plan social, cette crise immobilière concourant au musellement de l’économie du pays, laisse place à des salaires impayés et ouvre la porte au chômage. Par conséquent, cela provoque une psychose au sein du peuple et particulièrement au sein de la population jeune encore en activité.

À LIRE AUSSI : L’effet pervers de la Covid-19

La crise immobilière en Chine : quelles sont les véritables causes ?

Les origines de la crise immobilière que traverse la Chine en ce moment sont nombreuses. Pour les acteurs de la société civile, cette crise est étroitement liée aux mesures prises par le gouvernement chinois pour freiner la spéculation immobilière. Les restrictions sur les achats de propriétés et des exigences de mises de fonds jugées trop élevées sont des exemples.

Les spécialistes de l’économie chinoise ajoutent que cette situation résulte également de l’endettement élevé des promoteurs immobiliers du pays. Ayant enregistré des méventes, ces derniers sont incapables de rembourser leurs dettes.

Par ailleurs, d’autres personnes pointent du doigt les politiques de contrôle de naissance instaurées par le gouvernement chinois. Celles-ci sont à l’origine de la baisse de demande en logement observée sur le marché immobilier. À ces raisons, il faut ajouter la surproduction.

Chine et crise immobilière : cette situation va s’améliorer ?

Jusqu’ici, le gouvernement chinois a réussi à contenir les impacts de la crise immobilière sur l’économie du pays. Bien que le nombre de promoteurs immobiliers incapables de rembourser leurs dettes ait augmenté, la Chine a essayé de booster d’autres secteurs pour combler ce vide.

Toutefois, au vu de la situation actuelle du secteur immobilier, tout porte à croire que cette crise ne fait que commencer. À titre d’exemple, pour la première fois cette année, les prix de l’immobilier sur le marché chinois ont considérablement chuté en juillet 2023.

Par ailleurs, selon diverses sources, en dehors des mégapoles du pays, la situation est bien plus préoccupante. En effet, dans les petites villes, les prix des nouvelles constructions continuent de baisser et la demande en logement se fait de plus en plus rare.

Ainsi, pour freiner cette hémorragie immobilière, les analystes chinois proposent de réaliser des refontes profondes du système. Ce qui permettra alors aux promoteurs immobiliers de régler leurs dettes et de booster leurs activités.

SOURCE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.