Critique : Design Web Responsive et Responsable, un must-read pour beaucoup !

De nos jours, de plus en plus de personnes se rendent sur le web au travers d’un smartphone, et cela change beaucoup de choses pour les éditeurs de sites web. En effet, les dimensions et les fonctionnalités d’un smartphone ne sont clairement pas les mêmes que celles d’un ordinateur, et ces mêmes éditeurs se doivent de s’adapter.

Pour cela, le design responsive, ou adaptatif, a fait son apparition. Il s’agit ici d’utiliser les outils mis à notre disposition pour proposer une expérience pouvant s’adapter au support. Par exemple, un menu visible sur ordinateur peut disparaître ou passer sous le contenu sur smartphones. Mais le responsive ne fait pas tout : il faut également être responsable, et c’est ce que propose de discuter le livre « Design Web Responsive et Responsable » dont nous allons parler ici.

Design Web Responsive et Responsable

Design Web Responsive et Responsable

Un problème simple, en apparence seulement

De prime abord, proposer un site web responsive n’a pas l’air franchement compliqué puisqu’il « suffit » d’indiquer en CSS des points de rupture qui permettront de faire apparaître ou non des éléments en fonction des dimensions (ou autres paramètres) disponibles.

Seulement voila, indiquer qu’une image ne doit jamais dépasser la largeur de son contenu, aussi indispensable que cela puisse être, ne suffit pas à créer un design dit responsable.

L’idée du design responsable est simple à exposer : imaginez une image qui prenne toute la largeur de l’écran. On indique à CSS qu’elle ne doit jamais dépasser l’écran, et le navigateur la redimensionne automatiquement. Mais pour s’adapter à tous les écrans, il faut aussi penser aux grands écrans et proposer une grande image… qui sera également téléchargée sur des petits écrans (et potentiellement des petites connexions).

Ce n’est bien évidemment pas une bonne idée : plus votre site met du temps à se charger, plus vous perdrez de visiteurs. C’est un fait.

Optimiser son site pour optimiser son taux de conversion

En plus d’exposer ce problème d’ordre éthique, l’auteur du livre, Scott Jehl, nous avance d’autres arguments plus parlants pour certains : des expériences l’ont montré, plus un site se charge vite, plus les utilisateurs sont enclin à rester et à acheter s’il s’agit d’un site commercial.

Durant tout l’ouvrage Scott Jehl nous plonge donc dans l’univers à la fois simple et complexe du design responsable. Simple, car il n’est en soi pas très compliqué à exposer : ne proposer de télécharger à l’utilisateur que les données dont il a besoin, au moment où il en a besoin. Complexe, car les méthodes pour y parvenir peuvent l’être.

Fort heureusement, des exemples sont donnés, et des méthodes sont illustrées. Au final, en sortant de ce livre, vous aurez en tête toute la fine problématique qui se dresse devant vous, et vous aurez surtout quelques pistes de réflexion pour rendre votre site web aussi responsable que possible.

Un livre à mettre entre les mains de tout développeur

Le problème est important. De plus en plus d’utilisateurs arrivent sur le web, et beaucoup d’entre eux n’ont pas la chance de disposer de connexions aussi performantes que les nôtres. Aussi n’est-il pas envisageable de les faire attendre 30 secondes ou plus pour charger une page web.

De plus, il s’agit d’une problématique qui vient se placer à tous les niveaux du développement d’un site web, et personne n’est épargné. Même si certains développeurs back-end aimeraient croire le contraire.

Autrement dit, quelle que soit votre position dans la conception d’un site web, « Design Web Reponsive et Responsable » est susceptible (et devrait) vous intéresser. Il est important de vous sensibiliser à ce problème et de commencer à chercher des solutions, et cet ouvrage ne manquera pas de vous y aider.

Très bien construit, je le recommande donc sans hésiter. Disponible aux éditions Eyrolles pour le prix de 15€, il faut également savoir que ce livre est une traduction de l’un des ouvrages qui composent l’excellente collection A Book Apart, reconnue depuis pas mal de temps maintenant.

Mots-clés eyrolles