Crosscall Trekker-X3 : le téléphone des baroudeurs

Crosscall a présenté au début de la semaine un nouveau téléphone pensé pour les baroudeurs, les vrais. Le Trekker-X3 sera en effet capable de résister aux conditions les plus difficiles et il n’aura ainsi peur ni de l’eau, ni du sable, ni même de la glace. Bref, si vous cherchez un téléphone capable de vous accompagner dans tous vos déplacements, alors cet appareil est clairement fait pour vous.

Crosscall est arrivé sur le marché en 2009. Afin de se distinguer de ses concurrents, la marque française a choisi de se focaliser sur la résistance en produisant des téléphones durcis capables de résister aux pires conditions.

Trekker-X3 : image 1

Le Trekker-X3 est assez massif et il passe difficilement inaperçu.

Le Trekker-X3 ne fait évidemment pas exception à la règle. Loin de là.

Trekker-X3 : un téléphone fait pour les baroudeurs

Le téléphone surprend tout d’abord par des dimensions. Il est à la fois imposant et épais. Le boîtier, pour sa part, est recouvert d’un plastique durci capable de résister aux chocs et même aux chutes. La dalle est traitée au Gorilla Glass 4 et elle est en plus entourée d’une mousse de protection.

Plus globalement, le téléphone répond à la norme IP67 et il sera donc capable de résister à l’eau et à la poussière. Selon Crosscall, il sera même en mesure de survivre à une immersion en eau salée, un point suffisamment rare pour être souligné.

L’ergonomie est assez conventionnelle, mais elle réserve tout de même de bonnes surprises. Les boutons du volume sont placés sur la tranche gauche et celui de mise sous tension est de l’autre côté, à droite. Le constructeur a également intégré un bouton supplémentaire sur ce flanc.

Programmable, il pourra être utilisé pour configurer des actions ou même pour envoyer des SOS.

Crosscall a fait l’impasse sur le lecteur d’empreintes en revanche et il faut avouer que c’est assez dommage.

À l’arrière, en bas, le constructeur a placé une attache métallique. L’utilisateur aura la possibilité d’accrocher un mousqueton propriétaire baptisé Secure Link. Les ports pour la carte SIM et la carte micro SD se trouvent pour leur part sous une plaque métallique située au dos de l’appareil. Il faudra la dévisser pour pouvoir accéder à ces éléments.

Trekker-X3 : image 2

Cap sur les capteurs !

Le connecteur USB Type-C est situé en bas et la prise casque est de l’autre côté. Ils sont tous les deux protégés par une épaisse languette en plastique afin de conserver l’étanchéité du téléphone.

Doté d’un écran Full HD  de 5 pouces, le Trekker-X3 embarque aussi un Snapdragon 617 couplé à 3 Go de mémoire vive, avec 32 Go de stockage. À l’arrière, le téléphone embarque un capteur de 16 millions de pixels surmonté d’une optique stabilisée et accompagné d’un autofocus spécialement étudié pour les scènes d’action. La caméra frontale atteint pour sa part une définition de 8 millions de pixels.

Le terminal fait la part belle aux capteurs. Il embarque ainsi un thermomètre, un altimètre, un baromètre, un hygromètre, un accéléromètre, une boussole et un gyroscope. En plus, il est compatible 4G et il est aussi doté d’une puce WiFi et d’une puce Bluetooth, sans oublier l’habituel GPS.

Livré sous Android 6.0 Marshmallow, le Trekker-X3 s’accompagne d’une application spécialement développée pour donner un accès direct à tous les capteurs évoqués plus haut. Le terminal est aussi doté d’une belle batterie de 3 500 mAh compatible avec le Quick Charge 3.0 et… il intègre un système de charge par induction.

Il est d’ailleurs possible de transformer sa boîte en chargeur.

Attendu pour février 2017, le Trekker-X3 sera proposé à 549 €.

Trekker-X3 : image 3