Cryptomonnaies : l’Ukraine va monter une ferme de minage géante alimentée par une centrale nucléaire

L’Ukraine finalise son projet de construction d’une ferme de minage de cryptomonnaies. Celle-ci a la particularité de fonctionner à l’énergie nucléaire.

Le ministère ukrainien de l’Énergie avait précédemment lancé un appel d’offres – par le biais de la société d’État Energoatom – pour la mise en place d’un immense centre d’extraction de cryptomonnaies. Un projet d’envergure qui aura lieu à Rivne, dans le nord-ouest du pays. Et c’est Kyiv Energy Construction Company qui a satisfait les exigences des autorités. La compagnie bénéficiera d’un financement à hauteur de 8,92 millions de Hryvnia, soit 317 620 dollars, selon des documents officiels. Le géant ukrainien de la construction était en concurrence avec l’entreprise Ukrenergobudproek. Mais l’offre de cette dernière était trop élevée. Pour des raisons de transparence, Kyiv Energy Construction Company doit détailler le déroulement des travaux. La fin du chantier est prévue pour août 2022.

Photo de Benjamin Nela – Pixabay.com

Pour l’heure, nous ignorons la taille du centre de minage. En revanche, on sait qu’une centrale nucléaire – construite à la fin des années 70 – avec une capacité de 3 gigawatts l’alimentera.

Une ferme de minage géante pour Bitfury ?

Bitfury se présente comme un acteur incontournable de la technologie de stockage et de transmission de données sans organe de contrôle – ou simplement chaîne de blocs. À noter que le concept de cryptomonnaies repose sur ce protocole. Le groupe néerlandais a commencé comme fabricant de matériel pour ensuite se lancer dans le minage. Bitfury possédait en 2017 la troisième plus grande infrastructure de minage de Bitcoin.

En octobre 2020, Energoatom a signé un mémorandum d’entente avec une filiale de Bitfury.Un accord qui, selon les médias locaux, motiverait la construction de la ferme de minage géante alimentée par une centrale nucléaire. En effet, le géant du minage de cryptomonnaies pourrait transférer ses opérations dans la nouvelle installation.

Des fermes illégales dans des centrales nucléaires

En mai 2020, le ministère de l’Énergie ukrainien avait mandaté la société d’État Energoatom d’étudier la faisabilité d’un centre de minage dans leurs centrales nucléaires. Le projet intéresse le gouvernement pour deux raisons : améliorer les recettes fiscales et utiliser l’excédent d’énergie nucléaire.

Ce projet a été signé alors que les autorités ukrainiennes font face à la recrudescence des fermes de minage illégales. En 2019, les services secrets du gouvernement ont par exemple découvert des matériels d’extraction de cryptomonnaies clandestins dans une centrale nucléaire se trouvant dans le sud du pays.