CumRocket, la crypto-monnaie pour les plus de 18 ans

Ces derniers temps, les crypto-monnaies sont devenues très populaires auprès des traders, et le nombre d’entreprises les acceptant comme mode de paiement ne cesse d’augmenter. La valeur de ces monnaies virtuelles n’arrête d’ailleurs pas de grimper, comme on peut le voir avec l’exemple du Bitcoin qui dépasse actuellement les 53 000 dollars américains.

Dans le monde des crypto-monnaies, il peut toutefois y avoir des surprises et même des situations comiques. Vous avez sûrement déjà entendu parler de la monnaie avec une tête de chien, mais savez-vous qu’il existe aussi une monnaie virtuelle destinée aux adultes ? Cette crypto-monnaie « interdite aux moins de 18 ans » s’appelle CumRocket ou encore Cummies.

Crédits Pixabay

Ce qui est encore plus surprenant avec les Cummies, c’est que dernièrement, elles ont réussi à atteindre la 3ème position des monnaies ayant le plus gagné en valeur sur CoinMarketCap. En effet, leur prix est passé de 0,00216 dollar à 0,0256 dollar.

De la crypto-monnaie pour adulte ?

Mais pourquoi dit-on que les Cummies sont des monnaies pour adultes ? Cette qualification vient en fait de la façon dont on peut les utiliser.

En effet, les Cummies peuvent être utilisées sur Degenerate Money où l’on peut acheter des NFT qui sont interdits aux moins de 18 ans. On peut aussi utiliser cette plateforme pour avoir accès à des services d’abonnement proposant du contenu pour adulte.

Du succès pour les Cummies

Actuellement, les Cummies sont utilisées par environ 12 500 utilisateurs. Ce nombre, ainsi que le prix qui a beaucoup augmenté, peut être considéré comme un grand succès pour l’entreprise derrière CumRocket. Cette dernière pense d’ailleurs à engager de nouveaux développeurs et un nouveau directeur technique pour renforcer l’équipe.

Un autre signe montrant le succès des Cummies, la crypto-monnaie a même obtenu le soutien de Johnny Sins qui l’a qualifiée de « version crypto de OnlyFans ».

Face à cette popularité croissante, CumRocket promet de ne pas juste devenir une autre « meme coin », c’est-à-dire une monnaie juste bonne pour les memes. La compagnie qui la gère est d’ailleurs en train de développer un échange décentralisé du nom de « cumswap ».