Curiosity a capturé des photos des nuages martiens

Après 3063 jours martiens sur la planète Mars, le rover Curiosity de la NASA continue d’émerveiller avec les photos qu’il prend à partir de la surface de la planète. Le 19 mars dernier, l’appareil a réussi à capturer des images de nuages martiens, un phénomène rare selon les responsables de l’agence spatiale américaine.

Dans une publication sur le site de la NASA, les nuages sont décrits comme étant des « petites bouffées » remplies de cristaux qui diffusent la lumière du coucher du Soleil. Comme la surface de la Planète Rouge est très fine, il est rare que l’on observe des nuages, mais ces derniers se forment surtout au niveau de l’équateur pendant la période la plus froide.

Crédits NASA/JPL-Caltech/MSSS
Crédits NASA/JPL-Caltech/MSSS

Selon les scientifiques, ils ont observé des nuages qui se sont formés plus tôt que d’habitude l’année dernière sur Mars, c’est-à-dire il y a deux ans sur Terre. Cette année, on peut ainsi constater qu’ils sont prêts.

Des images pleines d’informations

Selon les scientifiques qui composent l’équipe derrière Curiosity, il ne s’agit pas uniquement de belles images, elles offrent de nouvelles connaissances sur l’atmosphère martienne.  

La NASA explique que les nuages apparaissant plus tôt sont à des altitudes supérieures aux nuages martiens réguliers. Ces derniers flottent généralement à une altitude de 59 km au-dessus de la surface et sont constitués de glace d’eau. En ce qui concerne les nuages de haute altitude, il est probable qu’ils soient composés de dioxyde de carbone gelé.

Curiosity a pris à la fois des photos en noir et blanc et en couleur. Sur les images en noir et blanc, on peut voir les détails des ondulations plus clairement. Toutefois, ce sont les images en couleur obtenues grâce à la caméra du mât qui sont les plus impressionnantes. La NASA décrit ces images en disant que les cristaux de glace captent la lumière déclinante du crépuscule, ce qui les faits briller dans le ciel du soir. Ces nuages sont aussi qualifiés de « noctilucents », et ils deviennent plus brillants lorsqu’ils se remplissent de cristaux. Ils s’assombrissent enfin lorsque la position du Soleil dans le ciel est en-dessous de leur altitude.

Un autre type de nuage

A part les nuages noctilucents, Curiosity a aussi capturé des images d’un autre type de nuage, des « nuages de nacre ». Ces nuages sont iridescents et ont des couleurs pastel. Selon Mark Lemmon, scientifique de l’atmosphère au sein du Space Science Institute à Boulder dans le Colorado, ces couleurs proviennent des particules de nuage qui sont presque de la même taille. Ce phénomène a généralement lieu juste après que les nuages se soient formés et aient grandi avec la même vitesse.

On s’attend encore à ce que Curiosity renvoie d’autres images stupéfiantes de Mars dans le futur. Même si cela fait maintenant plus de 9 ans et 6 mois que le rover est sur la Planète Rouge, son assez bon état lui permet de continuer sa mission d’exploration.

Mots-clés mars