Curiosity a envoyé un nouveau selfie

Curiosity continue son bonhomme de chemin sur Mars. La dernière nouvelle en date ? Un selfie réalisé par le rover montrant un panorama époustouflant de Mars. D’après les observateurs, la photo a été faite sur le flanc nord de la montagne escaladée par Curiosity.

Durant son escapade, le robot en a profité pour prendre en photo plusieurs vues de la région et ces dernières ont ensuite été assemblées afin d’offrir une vue panoramique de la planète rouge.

Selfie Curiosity

En cinq ans et demi, Curiosity a eu l’occasion de découvrir de nombreux aspects de la planète Mars. Durant son expédition, le rover a notamment pu explorer une partie du mont Sharp qui fait 5 500 mètres et qui culmine au centre du cratère Gale, lieu où Curiosity a atterri.

Les photos envoyées par le rover ont été prises le 23 janvier 2018 avec la caméra Mahli ou Mars Hands Lens Imager, placée sur son bras articulé.

Une dizaine de clichés

Le rover a pu envoyer une dizaine d’images aux équipes qui assurent son contrôle. Sur certaines d’entre elles, on peut voir Curiosity sur le site Vera Rubin où il évolue depuis de nombreuses semaines.

Derrière lui, on peut apercevoir un terrain en pente riche en argile qui suscite l’impatience des scientifiques qui ont déjà hâte de l’explorer. Curiosity fait aussi le tour pour prendre les remparts du cratère Gale, la plaine et les autres sites qu’il a déjà visités sur Mars.

Sur les photos, on aperçoit aussi le sommet du mont Sharp.

Une première pour l’équipe de Curiosity

Depuis son lieu de prise de vue, le rover a pu partager avec son équipe un point de vue unique sur les paysages environnants, à des dizaines de kilomètres à la ronde. Les images de ce paysage ont été capturées avec l’œil gauche de la caméra du mat de Curiosity.

Pour son équipe, les images obtenues par le rover sont une première. « Même si Curiosity grimpe régulièrement depuis cinq ans, c’est la première fois que nous regardons en arrière et voyons toute la mission en dessous de nous. » explique Ashwin Vasavada, chercheur de la mission au JPL.

Toutes les conditions étaient réunies pour prendre de belles photos. Le climat était favorable, car c’était avant le solstice d’hiver dans l’hémisphère du nord martien.

Mots-clés curiositymars