Cyberpunk 2077 : des vidéos de bugs internes à CDPR ont fuité

Le bad buzz de CD Projekt RED continue plus de 7 mois après la sortie de son dernier jeu Cyberpunk 2077 : le groupe de hackers derrière la récente cyberattaque dont a été victime le studio polonais a mis en ligne le week-end plusieurs fichiers confidentiels internes à l’entreprise.

Parmi ces fichiers, plusieurs vidéos de compilation de bugs de Cyberpunk 2077 se sont retrouvées en libre circulation sur les réseaux sociaux et sur des sites comme Reddit et 4chan.

Crédits CD Projekt Red

Bugs à foison

Ces vidéos font ainsi l’étalage de plusieurs bugs et glitches compilés ensemble, comprenant des détections de collisions absurdes, des modèles 3D s’envolant dans les airs sans raison ou des problèmes de script. L’une d’entre elles, sobrement nommée “CyberElBuggado2020”, met en scène le protagoniste driftant sur une moto-hot-dog ainsi que des scènes de montages avec plusieurs PNJ dansant sur la musique de Thriller de Michael Jackson.

La circulation de telles vidéos a provoqué de vives réactions sur la toile, certains s’indignant de voir le studio rire de tels bugs alors que le jeu final était lui-même criblé de problèmes techniques lors de sa sortie en décembre dernier. Mais voir de tels montages circuler en interne au sein d’un studio de développement n’a rien de bien surprenant.

Des compilations monnaie courante dans l’industrie

En octobre dernier, Sony avait mis en ligne une vidéo humoristique du même genre sur YouTube compilant plusieurs bugs ayant apparu au cours du développement de God of War par Santa Monica Studio. Le studio Remedy Entertainment a également fait usage de ces compilations de bugs provenant de son titre Quantum Break dans une vidéo de recrutement également publiée sur YouTube. Gabe Graziani, manager en community development au sein d’Ubisoft Montreal, a affirmé sur Twitter que ce genre de compulsion était “extrêmement commun” et souvent orchestré par les équipes de QA (Quality Assurance, division en charge du repérage des bugs) dans un but distractif.

L’une de ces vidéos volées se démarque du lot : il s’agit en toute vraisemblance d’une version très, très précoce de Cyberpunk 2077 datant de 2013. On y voit les premières esquisses de ce qu’allait devenir le blockbuster de CD Projekt, avec quelques différences majeures – notamment l’usage d’une caméra à la troisième personne. Le studio avait d’ailleurs confié au cours des années précédentes la sortie du titre que la décision de passer la perspective en caméra FPS avait été prise au cours du développement.

Étant donné la nature litigieuse de ces vidéos – et le fait que leur provenance est, par nature, parfaitement illégale – on ne se hasardera pas à fournir un quelconque lien.