Cyberpunk 2077 : Le contenu censuré en Chine a un nom étonnant

La Chine n’est pas connue pour être respectueuse des droits de l’homme et la censure est très présente dans le pays. Le jeu vidéo n’y échappe pas et avec sa grande nudité, sa violence et son propos politique, Cyberpunk 2077 n’est pas entièrement passé. CD Projekt n’a eu d’autre choix que de censurer son (très bon) RPG pour pouvoir le commercialiser sur les terres de Xi Jinping. Mais comme nous l’explique ScreenRant, cette version a un nom étonnant, justement en lien avec le dirigeant de la Chine. Le contenu censuré porte le nom de « Winnie l’ourson », surnom donné à Xi Jinping et que le principal intéressé déteste.

Une nom utilisé par les médias et militants pour protester ou se moquer du gouvernement chinois. Le personnage est complètement censuré en Chine : il a même été effacé dans Kingdom Hearts 3.

Crédit : CD Projekt/capture d’écran Fredzone

Une révélation venant du code source de Cyberpunk 2077 suite à la récente attaque informatique subie par CD Projekt. Une fuite dont le studio se serait sans doute bien passé…

La fuite du code source de Cyberpunk 2077 nous fait une étonnante révélation

C’est en février 2021 que CD Projekt a été victime d’une attaque de type ransomware. Les pirates ont alors dérobé des fichiers sensibles du studio polonais dont le précieux code source de Cyberpunk 2077… Ce dernier a ensuite été vendu en ligne pour plusieurs millions de dollars.

Des personnes ont donc pu mettre la main dessus et commercer à creuser dedans. Comme le rapport un utilisateur de Reddit nommé byranoboBP, le contenu censuré en Chine de Cyberpunk 2077 porte le nom de « Winnie l’ourson ».

Une insulte légère qui vise Xi Jinping et une fuite qui ne va sûrement pas plaire à CD Projekt. Après tout, le studio est victime d’une mauvaise image après la sortie d’un RPG incomplet et les joueurs chinois représentent une grosse part du marché vidéoludique.

Parmi le contenu censuré, on trouve notamment la nudité et la consommation de drogue, éléments récurrents de Night City. Autant dire que la censure de Cyberpunk 2077 gâche l’univers imaginé par le studio polonais qui a voulu, on l’imagine, se venger avec légèreté !

Rappelons que la Chine est un grand censeur, notamment des jeux vidéo. Même des titres comme Animal Crossing New Horizons ont été interdits ! Des manifestations en ligne avaient eu lieu sur le jeu de Nintendo, suffisant pour pousser le Parti communiste chinois à le bannir du territoire.