Cyberpunk 2077 permettra de semer le chaos, « à la façon d’un GTA »

Cyberpunk 2077 a dévoilé de nouvelles images lors d’un événement exclusif organisé par CD Projekt, la semaine dernière. L’occasion d’en savoir un peu plus sur le titre attendu de cette année 2020. Lors de la conférence, les joueurs ont pu découvrir le « Brain Dance« , permettant de revivre un événement avec les souvenirs d’un personnage. Sans oublier  la présentation d’un tout nouveau trailer, avec les graphismes définitifs du jeu, et un léger downgrade – mais rien de très grave. Et aujourd’hui, Cyberpunk 2077 nous en révèle un peu plus sur l’approche que pourront avoir les joueurs, comme l’explique Max Pears, level design, pour PCGamesN.

Les joueurs pourront tout à fait semer le chaos à la façon d’un GTA.

Crédit : CD Projekt

Mais Max Pears décourage fortement cette approche !

Une approche chaotique est bien prévue

Cyberpunk 2077 n’a jamais caché son ambition de proposer une approche totalement libre aux joueurs qui viennent faire un tour à Night City. Et c’est justement cette approche libre que Max Pears, level designer du jeu, évoque dans les colonnes de PCGamesN.

L’homme explique que rien n’empêchera le joueur d’opter pour une voie totalement létale, semant le chaos à la façon d’un GTA, expert en la matière.

Si vous voulez faire un carnage, sans aucun remords, vous pourrez le faire et ça ne nous dérange pas. Cela dit, une fois que vous avez commencé à faire les missions et voir le combien d’options sont disponibles… Je pense que cela poussera les joueurs à faire une pause et penser à peu avant de faire quelque chose d’aussi imprudent. Nous avons vu énormément de joueurs commencer à jouer « comme dans GTA » puis, après un petit moment, réaliser combien de choses ça a modifiées et ajuster leur façon d’avancer.

Car si semer le chaos peut être jouissif, les conséquences sont lourdes dans certains jeux vidéo. Certains se souviendront de licences comme Fallout ou TES, dans lesquelles tuer des personnages peut fermer l’accès à des quêtes et parties du jeu. Même chose du côté de Dishonored, qui aurait droit à un troisième épisode, dont la bonne fin peut être atteinte en se montrant bon.

Bien évidemment, on imagine que Cyberpunk 2077 offrira une fin dédiée aux fauteurs de troubles, et plus généralement plusieurs autres en fonction de l’approche et des choix du joueur. Un vrai RPG complet, espérons-le !