Cyborg dans Justice League, Ray Fisher évoque la fin de sa participation aux films DC

Via une récente intervention de sa part sur Twitter, l’acteur Ray Fisher, qui a notamment incarné le personnage de Cyborg dans Justice League, semble indiquer qu’il ne jouera plus ce rôle. Du moins tant que DC Films sera dirigé par Walter Hamada.

Le première fois que le personnage de Cyborg est apparu dans un long-métrage est finalement assez récente, puisque datant de 2016. Il ne faisait toutefois qu’une courte apparition dans Batman v. Superman : L’Aube de la justice, avant d’avoir droit à une exposition plus reluisante l’année suivante dans Justice League.

crédit YouTube

C’est l’acteur Ray Fisher qui avait prêté ses traits au super-héros, et s’il devrait normalement être du nouveau montage de Zack Snyder, il apparaît désormais peu probable qu’il participe à de nouveaux films mettant en scène Cyborg.

Ray Risher reproche à l’actuel patron de DC Films de protéger son prédécesseur

Le 30 décembre dernier, Ray Fisher a partagé sur son compte Twitter le lien vers un article dressant le portrait de Walter Hamada, actuel dirigeant de DC Films. La légende fournie par Ray Fisher est pour le moins assassine :

“Walter Hamada est le plus dangereux des facilitateurs. Ses mensonges, et l’échec du communiqué des relations publiques de Warner Bros du 4 septembre ont cherché à minimiser les véritables enjeux de l’affaire Justice League. Je ne participerai à aucune production qui lui soit associée”.

En octobre dernier, lors d’un entretien accordé à Forbes, Ray Fisher s’était plaint du comportement de Joss Whedon sur le tournage de Justice League. Le co-scénariste du film aurait ainsi eu une attitude grossière et non-professionnelle, en plus d’avoir tenté de modifier numériquement le teint de peau d’un acteur. Des accusations que le principal intéressé avait indirectement rejetées. Ray Fisher avait de même prétendu que le président de DC Films de l’époque, Geoff Johns, et le producteur Jon Berg auraient permis à la situation de perdurer.

Et Walter Hamada dans tout ça ? Ayant pris ses fonctions en 2018, il ne pouvait superviser la production d’un Justice League sorti un an plus tôt. Auprès de Forbes, Ray Fisher avait affirmé que Walter Hamada avait essayé de “jeter Joss Whedon et Jon Berg aux lions pour protéger Geoff Johns”.

Un porte-parole de Warner Bros. n’a pas souhaité commenter la sortie de Ray Fisher.