#DaeshRevendique ou quand Daesh est tourné en ridicule sur Twitter

Daesh est depuis quelques heures la cible d’une vaste campagne de dénigrement sur Twitter, sur fond de sarcasme et de moquerie. Elle ne fait cependant pas l’unanimité chez les internautes.

Las Vegas a été frappé au début de la semaine par une terrible fusillade. Stephen Paddock, un homme sans histoire de soixante-quatre ans, a ainsi ouvert le feu sur la foule, faisant par la même occasion une cinquantaine de victimes et un peu plus de cinq cents blessés.

Twitter USA

En raison de sa  gravité, l’événement a bien entendu bénéficié d’une couverture internationale.

#DaeshRevendique, ou quand les twittos tournent en dérision les revendications de Daesh

Quelques heures plus tard, l’agence de propagande Amaq a publié un communiqué de Daesh, un communiqué dans lequel l’organisation terroriste revendiquait le massacre.

L’annonce a surpris beaucoup de personnes en raison du profil du tireur. Stephen Paddock passait le plus clair de son temps au Casino et il ne semblait pas avoir de convictions religieuses particulières.

En réalité, l’homme vivait à Mesquitte, une petite ville de dix-huit mille habitants située non loin de la frontière du Nevada et il n’avait pas publiquement prêté allégeance au groupuscule terroriste, contrairement au tireur d’Orlando. Le FBI, de son côté, a fait savoir par le biais d’un autre communiqué qu’aucun lien n’avait pu être fait entre l’homme et un quelconque groupe terroriste international.

Une campagne qui ne fait pas l’unanimité

Plus étonnant, Stephen Paddock n’a pas cherché à mourir en martyr et l’homme s’est ainsi contenté de se suicider dans la chambre d’hôtel où il avait fini par se réfugier. Un mode opératoire totalement incompatible avec les valeurs défendues par Daesh en somme puisque le groupe invite systématiquement ses soutiens à mourir les armes à la main.

En conséquence, de nombreux observateurs ont mis en doute les déclarations de Daesh et de son organe de presse.

Face à la situation, des internautes ont eu l’idée de lancer une campagne sur Twitter afin de mettre en évidence le ridicule de la situation.

Cette dernière est plutôt simple et elle repose ainsi sur l’utilisation d’un simple hashtag : #DaeshRevendique. L’idée étant bien évidemment de faire revendiquer au groupuscule un peu tout et n’importe quoi, comme le naufrage du Titanic ou encore l’arrêt de la pro league sur Xbox One.

Toutefois, l’opération ne fait pas l’unanimité. Pour certains internautes, cette campagne est en effet un manque de respect pour les victimes et leurs familles.

https://twitter.com/ArseneFlipo/status/914935070393290754

https://twitter.com/suirotsap/status/914885063770329094

https://twitter.com/FrereTeuch/status/914885466750685184

Mots-clés twitterweb