D’après ces chercheurs, les matériaux de la vie se forment bien avant les étoiles elles-mêmes

Savoir comment et quand les matériaux à l’origine de la vie se sont formés dans l’espace pourrait grandement nous aider à comprendre les conditions initiales dans lesquelles la vie est apparue sur Terre.

Justement, d’après une étude réalisée par des chercheurs de l’Université Queen Mary de Londres et de l’Observatoire de Leiden, les matériaux organiques présents dans les glaces des comètes, notamment la glycine et d’autres acides aminés, sont des preuves que les éléments à l’origine de la vie se forment dans des nuages interstellaires denses. Et ce, bien avant la formation de nouvelles étoiles et des planètes elles-mêmes.

Une photo de la comète Neowise

Photo de Hans Braxmeier. Crédits Pixabay

Ce sont les conclusions des chercheurs qui se sont penchés sur l’étude des molécules de glycine et de méthylamine, entre autres contenues dans les comas de comètes telles que 81P/Wild, observée par la mission Stardust de la NASA, et 67 P/Churyumov-Gerasimenko suivie par la mission Rosetta de l’ESA.

La formation d’acides aminés en labo transposée à l’échelle de l’âge de l’Univers

Selon le Dr Sergio Loppolo et ses collègues, la formation de la glycine fait suite à celle de son précurseur, la méthylamine, à la surface de grains de poussière glacée grâce à la « chimie sombre »,  une sorte de chimie primordiale qui ne fait pas appel à des rayonnements énergétiques.

Pour arriver à cette conclusion, l’équipe a simulé en laboratoire le processus de formation de ces molécules organiques en utilisant une configuration unique à ultravide et moyennant une série de faisceaux atomiques. Ils ont alors constaté que la présence de glace d’eau est essentielle dans le processus.

Et à l’aide de modèles astrochimiques, les scientifiques ont pu transposer ces données d’une échelle de temps de laboratoire typique d’une journée à des conditions interstellaires correspondant à des millions d’années. Ils ont constaté que la glycine peut se former dans l’espace, avec le temps, à des quantités substantielles.

Les éléments constituant la vie se sont formés bien avant les étoiles et les planètes

Cette étude suggère donc pour ces chercheurs que les matériaux constituant la vie se forment bien avant que naissent les étoiles et les planètes. Cela implique une formation omniprésente de la glycine dans l’espace et sa conservation en majeure partie dans la glace avant qu’elle ne soit intégrée dans les matériaux qui président à la formation des planètes, dont les vestiges sont les comètes.

La glycine formée dans les nuages sombres de l’espace peut alors servir de précurseur d’autres acides aminés par l’association d’autres molécules fonctionnelles telles que l’alanine et la sérine. Le tout va être ensuite être intégré puis transporté dans les comètes pour être livré aux planètes nouvellement formées. Et ce serait ainsi que la vie est apparue sur Terre.

Les résultats de cette étude sont publiés dans la revue Nature Astronomy.

Mots-clés astrobiologie