D’après ces chercheurs, une nouvelle souche du Sars-CoV-2 serait apparue et franchement, ce n’est pas une bonne nouvelle

Depuis le premier cas recensé, le coronavirus Sars-CoV-2 a jusqu’à présent infecté près de 45,5 millions de personnes de par le monde, emportant plus de 1 187 000 victimes. Et jusqu’à maintenant, les efforts pour mettre au point un vaccin ou un traitement capable de freiner efficacement la propagation de la maladie restent infructueux.

Les résultats d’une étude récente, en attente d’approbation en vue de sa publication, risquent de ne pas améliorer la situation. On apprend en effet qu’une nouvelle souche de Sars-CoV-2, baptisée 20A.EU1, aurait été découverte.

Crédits Pixabay

Cette variante du coronavirus, beaucoup plus contagieuse, serait apparue en Espagne et depuis, elle se serait propagée dans de nombreux pays européens.

Cette nouvelle souche de Sars-CoV-2 serait maintenant présente dans toute l’Europe

Les chercheurs supposent que la variante 20A.EU1 serait apparue en Espagne il y a quelques mois, plus précisément en juin. Depuis, d’innombrables cas ont été signalés en France, aux Pays-Bas, en Norvège, en Lettonie et dans d’autres pays européens.

Les risques que cette nouvelle variante atteigne les États-Unis sont élevés, selon les chercheurs. Considérant la situation actuelle du COVID-19 outre-Atlantique, si cela arrive, les choses risquent d’empirer fortement.

Face à cette découverte et la hausse alarmante des cas confirmés, la communauté scientifique s’inquiète. Les chercheurs ont déclaré qu’avant le 5 juillet 2020, la prévalence de cette nouvelle souche était très basse. Mais elle a explosé le mois suivant.

À lire aussi : CovidTracker, le simulateur qui calcule vos chances de croiser une personne atteinte de la Covid-19

Face à la situation, il y a quand même de quoi s’inquiéter

Ainsi, au mois de septembre, toujours selon les chercheurs, en Suisse, en Irlande ainsi qu’au Royaume-Uni, la prévalence de la variante 20A.EU1 est passée de 40 à 70 %. Pour le moment, on ignore si la propagation de cette souche dans toute l’Europe était due à la reprise des activités touristiques en Espagne ou juste au fait que la souche est plus contagieuse.

D’autre part, on ignore également si cette variante 20A.EU1 qui se propage plus facilement est plus virulente que la souche originale. Et maintenant qu’on sait que le Sars-CoV-2 est apte à muter en diverses souches, c’est un coup dur pour l’espoir de créer un vaccin apte à nous prémunir de la maladie qu’elle cause.

Et c’est ce qui inquiète le plus les chercheurs. En effet, selon David Morens, virologue au NIAID (National Institute of Allergy and Infectious Diseases), même lorsque la population est supposée disposer d’une immunité accrue, le fait est que le Sars-CoV-2 est apparemment capable de trouver un moyen de contourner nos défenses immunitaires.

À lire aussi : L’équation de Drake pour prédire la propagation de la Covid-19

Mots-clés Covid-19Sars-coV-2