D’après cette étude, voilà pourquoi les bébés pourraient ingérer jusqu’à 1 600 000 de particules microplastiques chaque jour

Selon de précédentes recherches, sur une année, les enfants et les adultes américains seraient en moyenne exposés à entre 74 000 et 211 0000 particules microplastiques. Cela serait dû à la fois à l’alimentation, à l’eau qu’ils boivent, mais également à l’air qu’ils respirent.

Alors que ces chiffres sont déjà inquiétants, une récente étude montre que ces chiffres seraient en fait largement inférieurs à la réalité, surtout en ce qui concerne les bébés. En effet, même en suivant les indications de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), le fait de leur donner du lait contenu dans un biberon en polypropylène les exposerait à au moins 1,6 million de particules microplastiques par jour.

Photo d'un bébé alimenté avec un biberon

Photo de Dirk Beeki Shumacher. Crédits Pixabay

Selon les chercheurs, le principal facteur de ces statistiques alarmantes n’est autre que la chaleur. Afin d’y remédier, en attendant de trouver un système permettant d’empêcher la libération des microparticules des biberons en plastique, quelques conseils assez pratiques peuvent être appliqués.

Des tests ont confirmé la très forte exposition aux particules microplastiques

À titre d’information, 83 % des biberons vendus dans le monde sont fabriqués en polypropylène. Durant cette expérience, menée sur 10 biberons en polypropylène, chaque étape – incluant le nettoyage, la stérilisation ainsi que le mélange de leurs contenus – a été effectuée selon les indications de l’OMS.

Lorsque la température de l’eau s’élevait à 70 °C, ce qui correspond à la limite recommandée par l’OMS pour la préparation des aliments dans des contenants en plastique, les chercheurs ont  trouvé 16 millions de particules microplastiques par litre, ces particules libérées faisant moins de 20 µm.

Pire, durant l’étape de stérilisation, pendant laquelle le biberon est placé dans une casserole remplie d’eau bouillie à 95 °C, le taux de particules microplastiques a augmenté d’au moins 35 %, atteignant environ 55 millions de microparticules par litre d’eau.

La chaleur ne fait pas bon ménage avec les biberons en polypropylène

Grâce à des études plus approfondies, ces chercheurs ont été en mesure d’avancer qu’à cause des biberons en polypropylène, les bébés de 12 mois pouvaient ingérer en moyenne 1,6 million de particules microplastiques par jour.

Cela est en grande partie dû à la chaleur à laquelle ces biberons sont exposés.

Pour y remédier, après les avoir stérilisés, rincez-les à l’eau froide. Mais surtout, lorsque vous préparez le lait de votre nourrisson, ne le faites pas cela dans un récipient en plastique. Enfin, avant de le verser dans le biberon froid et stérilisé, vérifiez bien que le lait soit à une température ambiante. Pour faire plus simple, préférez les biberons  faits avec du verre. Ils coûtent plus cher, mais la santé de votre bébé passe avant tout.

Mots-clés microplastiques