D’après David Cage (Heavy Rain, Detroit Become Human…), la lumière est la clé pour atteindre le photoréalisme

Les jeux vidéo auront bien évolué en moins de 20 ans. Depuis les premières PlayStation/Nintendo 64/Dreamcast, l’incursion de la 3D a été un élément vendeur auprès des joueurs. Il aura fallu attendre plusieurs années avant de découvrir des jeux bluffants : certains titres, comme Red Dead Redemption II, en sont la preuve, tandis que d’autres à venir comme Cyberpunk 2077 nous bluffent déjà. Il faut dire que les studios recherchent un grand photoréalisme – du moins les créateurs de titres souvent dédiés au trio PC/PlayStation/XBox, Nintendo semblait loin de cette course technologique.

Mais pour David Cage, créateur de Heavy Rain ou encore Detroit Become Human, la lumière est la clé pour atteindre le photoréalisme.

C’est en tout cas ce que le PDG du studio français Quantic Dream a expliqué lors d’une interview pour Game Spot.

David Cage pense que le 8K n’est pas l’objectif à atteindre pour proposer du photoréalisme aux joueurs

La 8K ? Très peu d’importance pour David Cage. L’homme, qui souhaite une approche cinématographique (et donc photoréaliste) de ses jeux est revenu sur les futures technologies pour Game Spot.

Le PDG de Quantic Dream explique notamment que la lumière sera la clé pour des jeux toujours plus beaux. L’homme évoque également un tout nouvel outil appelé “Ray-Tracing” pour justifier son point de vue sur la modélisation.

Désormais, plus les jeux s’enchaînent, plus la technologie évolue et de nouveaux supports débarquent pour vous pousser vers le réalisme. Nous évoquions le photoréalisme pendant des années dans l’industrie et, au fil des titres, nous tentons de nous en rapprocher. Je pense que la lumière sera un élément clé pour atteindre cet objectif. Il y a un nouvel outil appelé Ray-Tracing dont nous avons parlé ces derniers jours. Je pense que le rendu sera intéressant, car cela permettra une amélioration des reflets, l’éclairage, les ombres… Je pense que c’est indispensable.

Il semble donc évident pour David Cage que la 8K n’est pas nécessaire pour atteindre l’objectif voulu par de nombreux acteurs du milieu vidéoludique : le réalisme. Il faudra attendre les prochains jeux du studio Quantic Dream pour découvrir le rendu photoréaliste que pourra offrir le “Ray-Tracing” évoqué.