D’après Elon Musk, il y a de grandes chances que les premiers colons de Mars meurent

Un jour, les hommes coloniseront la planète Mars… La compagnie spatiale privée SpaceX travaille activement pour que ce doux rêve devienne très bientôt une réalité. Elon Musk prévient toutefois que la conquête de la planète rouge ne se fera pas sans sacrifices… et beaucoup de morts.

Lors de la conférence « Human to Mars » qui s’est tenue en ligne le 31 août dernier, l’excentrique milliardaire a été très franc : coloniser Mars est parfaitement possible, mais ce ne sera pas facile. Il ne faudra surtout pas s’attendre à ce que tout se passe bien dès le début.

Crédits Pixabay

Elon Musk a en effet prédit qu’il y a peu de chance que tous les premiers colons arrivent à survivre.

Cœurs sensibles s’abstenir

Pour Elon Musk, ce n’est pas le voyage vers Mars qui pose problème, mais plutôt l’implantation sur la planète. Comme il l’a expliqué durant la conférence virtuelle : « se rendre sur Mars, je pense, n’est pas la question fondamentale. La question fondamentale est de construire une base, de construire une ville sur Mars qui est autonome. […] Nous allons construire une usine propulsive, une première base sur Mars — Mars Base Alpha — et ensuite l’amener au point où elle est autosuffisante. »

Musk a ensuite ajouté que toutes ces étapes étaient « une chose très dure et dangereuse, difficile, pas pour les faibles de cœur. » Fidèle à lui-même, le milliardaire n’a pas mâché ses mots sur ce qui pourrait arriver aux personnes fragiles qui aimeraient faire partie de l’aventure. « [Il y a de] bonnes chances que vous mourrez, ça va être difficile, mais ce sera plutôt glorieux si ça marche. »

À lire aussi : Curiosity a photographié un drôle de tourbillon de poussière sur Mars

Le projet Starship avance bien

Alors que certains ne sont peut-être plus très chauds à l’idée d’aller habiter sur Mars, Elon Musk a donné des nouvelles du projet Starship de SpaceX qui emmènera les premiers colons sur la planète rouge. Et les nouvelles sont bonnes : Musk a déclaré que de grands progrès ont été accomplis, bien qu’il y ait encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir envoyer des gens sur Mars.

« Nous faisons de bons progrès. Ce qui freine vraiment les progrès sur Starship, c’est le système de production… Il y a un an, il n’y avait rien et maintenant nous avons beaucoup de capacités de production. […] Nous devons d’abord faire fonctionner la chose, livrer automatiquement des satellites et faire des centaines de missions avec des satellites avant de mettre des gens à bord. »

Elon Musk est resté évasif concernant le premier lancement (suivi d’une rentrée orbitale) du vaisseau spatial qui transportera les premiers colons vers leur nouvelle planète. Il a simplement indiqué que ce serait probablement pour l’année prochaine… à condition que tout se passe bien !

À lire aussi : Les bactéries devraient bien être en mesure de survivre au voyage Terre-Mars

Mots-clés elon muskmarsspacex